Conférence nationale sur la maîtrise de l’énergie : Réduire la facture de 20% à l’horizon 2011





Tunis – Le Quotidien


Conformément aux orientations stratégiques mises en place par le Président de la République, le ministère de l’Industrie, de l’Energie et des PME a organisé, hier à Gammarth, la conférence nationale sur la maîtrise de l’énergie, en présence des membres du gouvernement et des responsables de la société civile.


L’organisation de la conférence nationale de la maîtrise de l’énergie, dont les travaux ont été ouverts par M. Mohamed Ghannouchi, Premier ministre, s’inscrit dans le cadre de la stratégie visant à mieux faire connaître les mesures du programme quadriennal mis en place pour rationaliser la consommation de l’énergie.


Il s’agit d’un programme adopté à l’issue du conseil ministériel tenu le 15 janvier dernier, visant à réduire la demande de l’énergie de 20% équivalent à 2 millions de tep à l’horizon de 2011. Le programme englobe quelque 20 dispositions relatives à l’économie d’énergie au sein des entreprises énergivores notamment dans les secteurs de la construction immobilière, l’industrie et le transport.


M. Benaîssa Ayadi, directeur général de l’Agence Nationale pour la Maîtrise de l’Energie (ANME), a précisé que ce programme prévoit l’évolution de la consommation énergétique entre 2008 et 2011, avec une réduction de l’intensité énergétique de 3% par an à partir de l’année actuelle.


M. Ayadi a ajouté que ce programme cible principalement 300 établissements industriels consommant prés de 70% de la consommation totale du secteur de l’industrie, 325 établissements tertiaires consommant 300 000 tep, et 75 établissements de transport qui consomment 640 000 tep, soit 35% de la consommation totale du secteur du transport.


Le programme quadriennal sur la maîtrise de l’énergie englobe, par ailleurs, plusieurs dispositions visant la promotion des énergies renouvelables, ainsi que le financement, l’organisation, l’encadrement et la sensibilisation dans le secteur énergétique.



La conférence a connu l’organisation de 8 ateliers de travail sectoriels consacrés aux secteurs du transport, de l’agriculture, de l’équipement, de l’environnement, de la recherche scientifique, de l’industrie, du tourisme et du commerce.


Elle a été marquée, également, par la signature avec les structures professionnelles concernées (UTICA, UTAP, UNFT, UGTT…) de certaines chartes sur la maîtrise de l’énergie.


 


Mohamed ZGHAL


________________________


 


Améliorer le transport collectif et ferroviaire pour réduire la consommation


 


L’atelier sur la maîtrise de l’énergie dans le secteur du transport a été présidé par M. Abderrahim Zouari, ministre du Transport, qui a passé en revue les différentes réalisations enregistrées, dans ce domaine, durant les deux dernières années.


M. Zouari a expliqué, par ailleurs, que le programme quadriennal sur la maîtrise de l’énergie, a englobé plusieurs mesures réservées au secteur du transport et visant principalement la réduction de la consommation de ce secteur, estimée actuellement à près d’un tiers de la consommation globale de l’énergie en Tunisie.


Il a souligné que ces mesures prévoient, entre autres, le développement de l’offre de la qualité de service et le renforcement de la part du transport ferroviaire, l’acquisition de 100 autobus fonctionnant au GNV et l’approfondissement de l’étude pour les véhicules légers, l’amélioration de l’efficacité énergétique des véhicules à travers la bonne exécution du programme de diagnostic moteurs des automobiles à l’occasion de la visite technique périodique, ainsi que la promotion de l’utilisation des outils d’aides à la gestion des flottes… 


Cet atelier a connu, en outre, la présentation des résultats de l’étude sur la consommation de l’énergie dans ce secteur, réalisée par l’agence française ENERDETA.


M. Bertrand Château, directeur général de cette agence, a précisé dans ce cadre que l’étude a permis de dégager certaines recommandations visant une meilleure organisation gestion du transport des marchandises, qui demeure une des branches les plus consommatrices de l’énergie dans le secteur du transport.


Les résultats de cette étude montre, également, une nécessité de dissuader l’achat des véhicules peu performants, d’agir sur le plan réglementaire, de limiter le besoin d’usage de la voiture en agglomérations urbaines grâce à l’amélioration les conditions et services du transport collectif, ainsi que d’étendre l’infrastructure ferroviaire jusqu’à l’île de Djerba…


 


M.Z.


________________________


 


Signature de chartes pour la maîtrise de l’énergie


 


La conférence nationale sur la maîtrise de l’énergie a connu l’organisation d’une cérémonie pour la signature de chartes de maîtrise de l’énergie dans les secteurs du transport, l’agriculture et la pêche, l’équipement et l’habitat, l’industrie et l’énergie, le tourisme et le commerce.


Ces chartes ont été signées par les membres du gouvernement concernés avec les présidents des organisations nationales et professionnelles, à savoir, l’UGTT, l’UTICA, l’UTAP, l’UNFT, l’ODC, la FTH, l’APBT, l’OTEF, l’ANBEIC, le Conseil de l’Ordre des Architectes et la Chambre Syndicale Nationale des Promoteurs Immobiliers.


L’objectif de ces différentes chartes est d’instaurer des relations continues de coopération et de concertation entre l’administration, les professionnels et la société civile de nature à consolider l’effort national de maîtrise de l’énergie.


Elle vise, également, à développer le travail collectif en vue de dynamiser le rôle des différentes catégories des consommateurs notamment les travailleurs et la femme, à inciter à l’amélioration de l’efficacité énergétique dans les bâtiments et à promouvoir l’utilisation des chauffe-eau solaires et des énergies renouvelables.


Ces chartes énoncent les engagements des divers signataires pour la réalisation des objectifs assignés aux différents secteurs dans le cadre du nouveau programme de maîtrise de l’énergie.


 

M.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com