Festival «Jeunes virtuoses» : Un champion dans nos murs !





Jouant de son piano à bretelles, Julien «Speedy» Gonzales fait des miracles.


Au palais Ennejma Ezzahra, ce virtuose accordéoniste français sera, ce soir, à la conquête d’un nouveau public.


 


«Le roi de l’accordéon», «Le champion de l’accordéon»… Des titres qui ont été attribués à ce magicien qui sait séduire son public par ses notes ensorceleuses. Soliste au talent remarquable, le petit Gonzales a commencé à jouer de l’accordéon à l’âge de huit ans, encadré par le grand professeur Frédéric Deschamps.


Passionné et passionnant, cet accordéoniste a réussi à briller grâce à une maîtrise parfaite de tous les répertoires. Avec son piano à bretelles, Julien Gonzales a sillonné la planète, offrant aux mélomanes de purs moments de bonheur. Après le Royaume-Uni, les îles Fidji, la Nouvelle-Zélande, la Serbie, la Finlande, l’Allemagne, les USA et la Russie, ce génie débarque, ce soir, sur la scène du palais Ennejma Ezzahra. Feeling et belle technique se conjugueront pour faire voyager les fidèles du festival «Jeunes virtuoses».


Au programme de cette soirée spéciale : «Danse ukrainienne» de V. Semionov, «Sonate en a majeur» de D. Scarlatti, «Prélude fugue et variation» de C. Franck, «Fantaisie brillante sur les thèmes de Carmen» de G. Bizet et ce pour la première partie. Quant à la deuxième, elle sera marquée par «Blow up» de M. Portal, «Carmencita Dance» de J. Richard, «Trash Marzurka» de M. Vigneau, «A night in Tunisia» de D. Gillespie et «Tango pour Claude» de R. Galliano.


Notons que ce jeune accordéoniste a dirigé, hier, un master class à l’Institut Supérieur de Musique de Tunis, au bonheur de tous les étudiants et les amoureux du piano à bretelles. Avec ce concert, Julien «Speedy» Gonzales clôtura cette 4ème édition. A découvrir à partir de 20h00.


 


Imen ABDERRAHMANI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com