C.A. : Jusqu’au bout du calvaire !





Un véritable périple vécu par la délégation clubiste avant l’arrivée à Koualak, fief de l’ASC Seloum adversaire du premier  tour de la Champions League. Tout à fait l’aventure !


 


L’avion qui a décollé avant-hier dans l’après-midi, à 17h30 précisément, est arrivé trois heures et demie plus tard. C’est-à-dire aux environs de vingt-trois heures (23h00).


Les coutumières tractations douanières ont pris un peu plus d’une heure, avant de prendre la route pour Koualack. Le bus, mis à la disposition des Clubistes, aurait effectué le trajet séparant Dakar de Koualack, en trois heures sur une route sinueuse et irrégulière !


Ce qui explique que la délégation n’est finalement parvenue à bon port qu’après trois heures du matin. Un véritable calvaire, mais somme toute habituel en Afrique. Aussi, le dîner a-t-il eu lieu à une heure indue, explicitement au moment où beaucoup d’autres s’attaquaient à leur petit déjeuner.


Hier, une fois installés, le staff technique a donné quartier libre aux joueurs dans la matinée, question de récupérer un tant soit peu.


Dans l’après-midi, Abdelhak Ben Chikha a soumis le groupe à une légère séance d’entraînement; une séance de décrassage et de remise en jambes en quelque sorte, menée avec l’assistance du préparateur physique Karim Chamari.


Aujourd’hui, deux séances sont prévues au programme, dont une matinale réservée à un travail spécifique, alors que celle de l’après-midi sera consacrée au travail technique sur la pelouse du stade Gueye, devant abriter la rencontre de demain à partir de 17h00.


 


M.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com