Huit Palestiniens assassinés à Gaza : Silence, Israël tue…





Le Quotidien-Agences


Huit Palestiniens dont un important chef militaire du Jihad islamique ont été tués et 42 blessés, y compris 17 enfants, dans un raid dans la bande de Gaza attribué à Israël, selon un dernier bilan obtenu de sources médicales et auprès de témoins.


L'armée israélienne a prétendu ne pas être à l'origine de ce raid, un démenti rejeté samedi par les mouvements palestiniens radicaux Hamas et Jihad islamique.


"Nous condamnons le crime israélien perpétré contre le camp de réfugiés de d'El-Boureij. Israël porte l'entière responsabilité et assumera les conséquences du raid aérien", a affirmé aux journalistes Sami Abou Zohri, un


porte-parole du mouvement islamiste Hamas, qui contrôle Gaza.


Le Jihad islamique a de son côté affirmé dans un communiqué: "l'ennemi (Israël) essaie de nier sa responsabilité dans ce crime, mais il en est entièrement responsable, et tous ses démentis n'y changeront rien".


Selon des témoins, la maison de trois étages du responsable du Jihad islamique, Ayman Atallah Fayed, dans le camp de réfugiés de Bureij, a été entièrement détruite et six autres maisons voisines ont été gravement endommagées. Le haut responsable, sa femme, trois de ses fils et trois voisins, ont été tués dans la déflagration, a précisé le Dr Moaouia Hassanain, du ministère de la Santé.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com