Saloum – C.A. : Réussir le premier coup





* Ligue des champions (1er tour aller) -  Stade Gueye de Kowalak (17 h 00)


 


Voilà belle lurette, depuis 1997 précisément, que les Clubistes n’ont plus pris part à la Coupe d’Afrique des Champions, compétition-reine du continent. Certes, ils ont flirté avec celle des vainqueurs des coupes et sa consœur de la CAF, mais la Ligue des Champions  demeure la plus prisée, la plus cotée, la plus estimée et la plus convoitée.


 


Les retrouvailles n’en seront ainsi que plus exaltantes encore, d’autant (pourquoi le nier) que ce premier tour ne constitue logiquement qu’une simple formalité pour le second représentant tunisien, ce qui lui permettra de se retremper dans l'ambiance africaine dans les meilleures conditions.


Or, malgré l'aisance apparente de l’entreprise, les Clubistes s’y sont préparés avec tout le sérieux requis afin de s’éviter toute mauvaise surprise.


A défaut cependant d’un adversaire de grosse pointure, les Tunisois auront à affronter, donc à s’acclimater aux fortes chaleurs et à une humidité oppressante à cette époque de l’année au Sénégal.


Autre handicap à prendre également au sérieux, celui de la méconnaissance, pratiquement, totale, de l'adversaire. On sait seulement qu’il s’agit d’une formation modeste,  d’après les bribes d’information qui nous sont parvenues et dont disposent les Clubistes, qui a terminé la saison dernière à la deuxième place profitant de certaines circonstances. L’ASC Saloum sera en fait à sa première expérience du genre.


Les gars de Bab Jedid n’auront ainsi qu’à jouer sur leur vraie valeur et profiter de la solide réputation acquise par le football tunisien dans le giron africain, d’autant qu’ils disposent d’un effectif assez riche.


En tout cas, les Rouge et Blanc n’auront qu’un seul objectif à atteindre, celui de décrocher la victoire et se rassurer avant même de disputer la seconde manche. Ils en ont largement les moyens  et disposent de tous les atouts bien en main.


 


Mansour AMARA


__________________________


 


Karim Aouadhi : «La qualification se joue aujourd’hui»


 


Un nouveau challenge, d’un autre genre, que vous allez aborder, n’est-ce pas ?


Sûr, s’agissant de surcroît d’un challenge exaltant qui nous motive au plus haut degré. Donc, des sensations nouvelles qui nous étreignent et qui nous poussent à nous surpasser et frapper un bon coup dès le départ.


 


Pourtant, vous ignorez pratiquement tout sur votre adversaire ?


S’il est vrai que nous ne disposons que de quelques informations sur l’équipe sénégalaise, il n’en demeure pas moins que nous allons mettre tout en œuvre pour dépasser ce tour en nous basant sur nos propres moyens, essentiellement l’homogénéité et la solidarité de notre groupe.


Et puis, n’oubliez pas que l’équipe adverse ignore également tout sur nous; ce qui fait que nous partons sur un pied d’égalité sur ce point.


N’empêche, ceci nous a incités à prendre nos précautions à tous les niveaux.


 


Confiant, donc ?


Plus que ça ! Je suis persuadé que nous empocherons le billet de la qualification au prochain tour dès aujourd’hui.


 


M.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com