C.A.B. – E.S.S. (0 – 2) : Le métier des Etoilés





La reprise de la compétition a été fatale aux Bizertins qui ont cédé lors du dernier quart d’heure, alors qu’on se dirigeait vers un nul plus que équitable. La machine étoilée s’est avérée mieux huilée que celle du CAB où l’attaque était inexistante .


La partie a débuté sous l’œil, morose, de Roger Lemerre accompagné de Mondher Kebaïer.


Elle débuta à l’avantage des locaux qui sous l’impulsion des deux Baghouli ont essayé de porter le danger devant les buts de Mathlouthi mais sans grande conviction. Seul des tirs de loin sont à signaler Bagouli (11’) et Ndaye (18’).


Les Etoilés quand à eux, ont essayé de garnir le milieu de terrain ce qui aboutit à un encombrement au centre sans danger pour les deux gardiens.


La seconde période fut à l’avantage des Bizertins qui ont fait circuler le ballon, mais l’absence d’un duo d’attaque performant les  priva de scorer. Dans le camp opposé, des Etoilés sont parvenus à marquer à deux reprises aux (75’) par Gilson et (88’) par Ben Dhifallah aidés en cela par la malchalence de l’axe  central défensif du CAB et surtout par la sortie de Rouatbi sur blessure de Rouatbi qui ne fut pas remplacé à temps, par conséquent, les deux buts étolés furent inscrits lorsque le CAB était en infériorité numérique. Une erreur de managenatiat y est pour beaucoup, car jouer à 10 pendant une dizaine de minutes sans remplacé un joueur blessé est incacceptable.


 


Formations


C.A.B. : Bejaoui, Touati, Jennaoui, Hosni, Rouatbi (Naïli), Gontassi (Trabelsi), Ndaye, H. Baghouli, A. Baghouli, Kriden (Akaichi), Bangora.


E.S.S. : Mathlouthi, Berradhia, Mériah, Jmel, Seïko (Nafkah), Gharbi (Abdenour), Traoui, Gilson, Chermiti (Ben Nasr), Ben Dhifallah.


 


L. OUAKAD




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com