U.S.M. : Avec une formation remaniée





Jusqu’à l’ultime séance d’entraînement du vendredi, personne, même parmi les plus avertis, ne pouvait se faire la moindre idée, quant à la formation qui sera alignée, cet après-midi, devant le CSS.


 


D’une part, les blessés, dont certains ont donné l’impression d’être rétablis, sans pour autant pouvoir l’affirmer médicalement, et, de l'autre, les bousculades pour les postes clés, entre les nouvelles recrues, et les jeunes espoirs lancés dans le bain par Lotfi Rehim. Parmi les défaillances prévisibles celle de Tarek Achour sera la plus ressentie, avec cette information que le capitaine des Bleus a démenti avoir signé un pré-contrat au profit de l’EST, suite aux rumeurs ayant circulé dans ce sens.


 


Des apparences rassurantes


Avec le climat de sérénité et de motivation qui a régné 40 jours durant, la fière allure des Usémistes nous a donné toute la confiance souhaitée, tant au niveau de l’application que sur le plan des disponibilités physiques et techniques. En l’absence de Fadhel, Khammar, Jdidi, Ntobo, Achour, Boukorâa et Rzig, les Berrebat, Mnafeg et Mohamed El Abed, du côté des recrues puis Lahmani, Basli et les non moins talentueux Maher Araoud chez les nouveaux promus, ne cessent de se présenter, tous, comme étant dignes de la succession, sans compter le retour de Seïfi, Mosrati et Bokong ayant retrouvé toutes leurs ressources physiques. Voilà un véritable dilemme qui constitue l’embarras du choix chez le coach usémiste. En dépit de tout ce flou entretenu, nous pouvons supposer que les bois seront gardés par Skhiri qui a excellé lors des 2 derniers tests amicaux. Le secteur de la défense connaîtra la première apparition du franco-tunisien El Abed, le plus indiqué pour combler le poste de Mzali, aux côtés de Makhlouf, Ayari et Khachach, Kaouam et Ben Abdelkader évolueront, eux aussi, en position reculée pour renforcer l’arrière. L’entrejeu sera composé de Bokong, Berrebat et Mosrati. A la pointe, de l’attaque, c’est l’indécision totale, du fait de la disponibilité de Guelbi, Mâatouk, Seïfi et Mandabay. A priori, Lotfi Rehim n’opterait pas, d’entrée pour l’offensive à outrance, face à des Sfaxiens réputés par leur rapidité d’exécution en zones adverses. C’est le compartiment défensif qui a bénéficié des soucis de l’entraîneur monastirien, compte tenu des changements opérés à ce niveau. La ligne médiane aura pour tâche de préparer la relance tout en prêtant main forte à la garde de Bassam Skhiri, qui est déterminé à user de tous ses réflexes pour s’opposer à toutes les velléités. En parallèle, avec la victoire qui demeure l’objectif assigné, une rigueur dans la couverture est impérative.


 


Formation probable


Skhiri, Makhlouf, El Abed, Ayari, Khachach, Ben Abdelkader, Bokong, Mosrati, Mâatouk, Berrebat, Mnafeg.


 


M. NABLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com