Liban : Peine de mort par contumace pour le chef du Fatah al-Islam





Le Quotidien-Agences


Le procureur général du Liban a requis la peine de mort contre le chef du groupuscule islamiste Fatah al-Islam, Chaker el-Abssi, en fuite, pour un double attentat qui avait tué trois civils en février 2007, a annoncé hier son bureau.


Le procureur Saïd Mirza a accusé le chef du groupuscule, qui a combattu durant l'été 2007 l'armée libanaise au camp de réfugiés palestiniens de Nahr al-Bared (nord), d'"incitation au meurtre" dans le double attentat et requis la peine de mort à son encontre.


Il a requis la même peine à l'encontre de trois autres membres du Fatah al-Islam accusés d'être les auteurs de l'attentat: Moustapha Siou, Kamal Farid Nassan et Yasser Choukeiri, tous Syriens et aujourd'hui derrière les barreaux.


Conformément à la procédure libanaise, ces requêtes sont émises avant le procès dont la date n'est pas encore fixée.


Le 13 février 2007, un attentat à l'explosif avait visé deux bus transportant des civils à Aïn Aalak, dans la montagne chrétienne, au nord de Beyrouth, faisant trois morts et une vingtaine de blessés.


D'après l'acte d'accusation, Moustapha Siou a placé les explosifs dans le premier bus, et Kamal Farid Nassan et Yasser Choukeiri ont fourni des armes.

Omar Hajji, qui a placé les explosifs dans le second, a été tué plus tard dans les combats de Nahr al-Bared.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com