S.T. – A.S.M. : Avec le même allant





* L1 (Match avancé) - Stade Olympique d’El Menzah (15h00) - Direct TV T21


Du côté stadiste : Avec le même allant


Ça va très bien du côté du Bardo. La reprise, pourtant abordée avec quelques craintes a été finalement réussie avec une nouvelle victoire en déplacement.
Cet après-midi à El Menzah, l’équipe stadiste a besoin d’une confirmation qui ne fera que la rapprocher du peloton de tête.


Certes, l’entreprise ne s’annonce guère facile, mais on fera tout, du côté du ST pour aligner une autre victoire et enchaîner les résultats positifs comme ce fut le cas dans la seconde moitié de la phase aller. D’ailleurs, toutes les conditions sont réunies pour réussir une telle mission. L’effectif, malgré le départ de Akrout, est presqu’au complet et Robertinho a, à chaque fois, l’embarras du choix. Cette disponibilité des joueurs lui permet d’ailleurs de changer facilement d’un schéma tactique à l’autre, que ce soit en 3-5-2 ou avec un classique 4-4-2 ou 4-3-3. Le retour en forme de quelques joueurs de base tels Toniato, Haj Kacem, Mabrouk ou Hamed permet de stabiliser l’effectif et de profiter d’une certaine continuité. A titre d’exemple, le jeune Iheb Msakni était pressenti à faire partie de l’équipe rentrante à Gafsa, mais le coach a préféré compter sur d’autres joueurs plus rompus aux difficiles matches en déplacement et il a eu raison de le faire. Va-t-il le lancer dans le bain aujourd’hui, à domicile, dans un cadre plus adéquat pour le jeu offensif ? C’est pas certain, mais Robertinho l’a préparé et il semble prêt à relever le défi.


Option offensive
Lors des dernières séances d’entraînement, on a vu le ST évoluer en 3-5-2 puis en 4-4-2. C’est dire que Robertinho pense à aligner un joueur supplémentaire à l’entrejeu, et là, il aura à choisir entre Msakni et Mhadhebi qui a fait, à Gafsa, son baptème du feu. Ainsi, on verra à l’œuvre une formation tournée vers l’offensive même si, à ce jeu, les Stadistes ne sont pas toujours à l’aise, surtout lorsqu’ils auront à faire le jeu et à prendre l’initiative d’attaquer.
Face à l’AS Marsa, le coach stadiste ne néglige pas pour autant le travail défensif face à un adversaire qui ne manque pas d’arguments et qui aime profiter des espaces laissés par l’adversaire.
En somme, les Stadistes accorderont la priorité à l’offensive d’autant plus qu’ils ont un potentiel énorme en attaque. Avec les moyens à bord, le ST peut viser une huitième victoire, mais tout dépendra de sa prestation collective.


Formation probable
Naouali, Zâalani, Haj Kacem, Toniato, Zaïri, Boulaâbi, Korbi, Mabrouk, Msakni, Selliti, Denisio.


Kamel ZAÏEM
___________________________


Du côté marsois : Entre prudence et audace


Après la reprise assez clopinante face à JS, les Marsois auront à négocier un court, mais périlleux déplacement à El Menzah. Affriolant les espaces, les Auriverde sont à même de rentrer avec un résultat probant.
Face aux Jendoubiens, les Banlieusards du nord, à l’instar de la majorité des clubs, ont manqué de rythme et de percussion. Si ce constat est une résultante logique de la longue trêve, celui relatif à la prestation technique proprement dite, n’est pas tout à fait rassurant. En effet, l’on a encore du mal à comprendre le pourquoi du recours à trois défenseurs axiaux, notamment à domicile et face, de surcroît, à un antagoniste qui n’a rien d’un foudre de guerre. En outre, l’utilisation d’un joueur connu beaucoup plus pour sa vocation récupératrice, en tant que régisseur, Hammami en l’occurrence, a surpris plus d’un. Le coach marsois, seul responsable technique, a sûrement ses raisons. Sinon, certaines contraintes devraient être à l’origine de ces options, telles que l’absence de Amri, ou le retour à la compétition de Jéridi et Keïta, après une longue indisponibilité.


Forfait de Touati et Hammami
Ceci dit, le onze marsois subira face au ST quelques changements. Ceux-ci ne devraient pas toucher le secteur défensif où Trabelsi, dans la cage, Ben Tahar et Mahjbi comme excentrés, et la triplette  Guitouni, Nachi, Ben Chrouda, sont partants. C’est la ligne médiane qui serait affectée. En effet, Touati, écarté par mesure disciplinaire suite à son comportement jugé répréhensible lors du match amical livré en cours de semaine face à une équipe suisse, illustre inconnue, fera défaut aux siens. De plus, Hammami, sérieusement blessé au nez contre JS, devrait être mis au repos. En revanche, Mgannem est rétabli dans ses droits après le rachat de la moitié de sa peine.
Ainsi, Rammeh, Mgannem et fort probablement Bouguerra seraient-ils alignés à l’entrejeu. Sur le front de l’attaque, le duo Babay-Bakari est le plus indiqué pour débuter la partie. Il s’agit donc du profil d’une équipe de contres, qui devrait trouver un compromis entre la prudence et l’audace.
Et selon la tournure des événements, des joueurs comme Khecharem, Keïta et Félix pourraient faire leur entrée en cours de jeu.
Formation probable
Trabelsi, Ben Tahar, Guitouni, Nachi, Ben Chrouda, Mahjbi, Rammeh, Mgannem, Bouguerra, Babay, Bakari.


Wahid SMAOUI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com