France : Une certaine idée de Jacques Chirac !





Tunis-Le quotidien


Le Président Chirac, qui a toujours défendu «une certaine idée de la France», devrait recevoir, comme un juste retour, l’apologie d’une certaine idée de Jacques Chirac qui lui fasse grâce de cette duperie théâtrale qu’est malheureusement devenue l’affaire de la Ville de Paris. Il mérite que l’on fasse preuve de plus de retenue et de décence à son égard, ainsi qu’il sied aux grands hommes qui ont tant donné à leur patrie.


«Les grands hommes sont plus grands que nature dans le souvenir. Ce que nous voyons en eux, c'est à la fois le meilleur d'eux et le meilleur de nous», disait Alain. Voilà ce que la France et le monde doivent au Président Chirac qui a eu le courage incommensurable de s’élever contre des injustices promues par les plus grands de ce monde alors que le plus grand nombre se terrait d’une manière ou d’une autre, incapable d’une réaction contre l’arbitraire.


Que l’on se rappelle que c’est par son initiative quasi personnelle que se créa la Force de réaction rapide en 1995 pendant la guerre de Bosnie, en rupture avec la passivité des années Mitterrand, et que s’affirma son opposition farouche au projet américain de guerre en Irak à la fin 2002 et au début 2003. Une grandeur, n’ayons pas peur des mots, que certains ont été incapables de comprendre car, lorsque Jacques Chirac a affirmé que "la guerre est toujours la pire des solutions", beaucoup n’y ont vu qu’une tentation pacifiste utopique.


On ne put saisir, non plus, comment il pouvait très souvent se ranger du coté de ce monde arabe honni par les plus puissants et comment il pouvait même y maintenir, envers et contre tous, des amitiés aussi nombreuses qu’inaltérables. Pour n’en citer qu’un exemple, la Tunisie et le Président Ben Ali à sa tête ont toujours éprouvé la plus grande fierté à entretenir avec lui une amitié de toujours, basée sur un très profond respect mutuel, sur d’innombrables valeurs partagées, sur des intérêts communs à voir se matérialiser la coopération la plus large possible au sein de la Méditerranée… Voire, pour son action au Proche-Orient, Jacques Chirac est apparu sur un bloc de quatre timbres de la poste de l'Autorité palestinienne dans la série des «Amis de la paix». Sans commentaire !


Jamais, en France, une carrière politique n’aura été aussi indéniablement impressionnante que celle de Jacques Chirac qui aura duré plus de quarante ans, jamais le couple franco-germanique, que l’on décrit comme la locomotive de l’Union Européenne ne s’est autant mieux porté que quand le Président Chirac en portait l’alliance, jamais le monde n’a été aussi près de l’équilibre que du moment où la France de Chirac savait dire «Non».


Chirac a exercé les plus hautes responsabilités de la Ve République. Il fut Premier ministre de Valéry Giscard d'Estaing (1974-1976) puis, inaugurant la première cohabitation, celui du socialiste François Mitterrand (1986-1988). Il a été le 5e Président de la Ve République (et 22e Président de la République) du 17 mai 1995 au 16 mai 2007, période incluant la troisième cohabitation(1997-2002). Il fut également le premier maire de Paris (1977-1995) après le rétablissement de cette fonction (supprimée entre 1871 et 1977, son prédécesseur était Jules Ferry). Il siège au Conseil Constitutionnel dont il est membre de droit depuis la fin de son second mandat de Président.


Excusez du peu ! Et si nous croyons profondément que personne n’est au-dessus de la loi, il nous paraît tout aussi certain que tout est mesure et que multiplier une «affaire», quelle qu’elle puisse être, par les facteurs artificiels et hautement catalyseurs de la médiatisation outrancière et de la satyre à tout fait tout bonnement sortir la Justice de la sérénité sans laquelle tous les errements deviennent possibles.


Que la France en prenne acte et qu’elle ait l’élégance de laisser cet homme de soixante-quinze années qui a tant fait pour son prestige dans le concert des nations se consacrer désormais à la Fondation qu’il créa pour le développement durable et le dialogue des cultures… sa vocation de toujours !


 


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com