C.A. – C.A.B.





* L1 - Stade Olympique d’El Menzah (15h00) - Arb.: Bennacer - Direct TV T7


 


Du côté clubiste : Sur le même tempo


 


Les journées se succèdent, les challenges également pour les Clubistes, appelés à disputer leur troisième rencontre en l’espace de huit jours. Aussi, la pression risque-t-elle d’être lourde à supporter pour les protégés du coach Abdelhak Ben Chikha.


 


Or, le technicien clubiste dispose désormais d’un effectif assez étoffé puisque renforcé par quelques éléments des Espoirs, ainsi que par les deux derniers arrivés, à savoir Aymen Rehifi et Enam Mandomo Alexis.


Les deux joueurs ont été incorporés d’ailleurs à la fin de la rencontre de jeudi dernier à Gabès, au moment donc où leurs partenaires maîtrisaient assez bien la situation, juste pour leur permettre d’entrer peu à peu dans l’ambiance. Certes, leur valeur, sûre, n’est pas mise en cause, mais il leur reste à s’adapter à leur nouvelle situation et à intégrer complètement le groupe.


Conscient par ailleurs de la délicatesse de la période à venir, le staff technique a axé son travail au lendemain de la victoire ramenée de Gabès sur deux aspects primordiaux, à savoir la récupération après les fatigues engendrées par la succession des confrontations à enjeu, et surtout le psychique, sachant que c’est le mental qui pèse le plus dans ces moments cruciaux.


Pas de répit cependant, les Clubistes auront à franchir un nouvel écueil tout à l’heure dans la mesure où la formation cabiste semble apprécier les voyages cette année, autrement dit elle trouve ses marques lorsqu’elle évolue loin de ses bases en s’appuyant sur les contres. Une tactique qui lui a valu en tout cas les meilleures satisfactions, avec un bilan des plus positifs, glanant au passage trois succès, quatre nuls pour ne concéder qu’une seule défaite lors de la troisième journée à Sousse.


Les gars de Bab Jedid sont ainsi avertis; ils doivent faire preuve de patience pour prétendre s’imposer. Il reste également à Abdelhak Ben Chikha de dénicher l’antidote capable de venir à bout de ce genre d’adversaire.


Quelle option préconisera-t-il ? A première vue, il n’y aura pas de chambardement dans l’équipe-type qui a donné la réplique jeudi au SG à une exception près, peut-être.


Le technicien clubiste pourrait effectivement opter pour une attaque à trois têtes avec l’incorporation de Moussa Poukong d’entrée afin d’épauler Youssef Mouihbi et Junior Ozagi. Pour le reste de la formation il n’y aura sûrement pas de changement. Essentiellement en ce qui concerne la défense, laquelle donne entière satisfaction, ce qui a permis à Adel Nefzi de garder sa cage inviolée durant huit rencontres successives.


 


Formation probable


Nefzi, Souissi, Gharzoul, Bachtobji, Ouerhani, Ouertani, Yahia, Sellami, Poukong, Mouihbi, Ozagi.


 


Mansour AMARA


___________________________


 


Du côté cabiste : Redresser la barre


 


La dernière défaite essuyée à domicile (la quatrième de la saison) fut très mal accueillie à Bizerte. Non seulement le CAB perd 3 places au classement général et se retrouve classé 7ème mais les démons que l’on croyait être enterrés ont resurgi à la fin de la partie perdue contre l’ESS.


Les supporters ont longuement «chahuté» le président du club et l’entraîneur. Ce sont des actes répréhensibles que l’on croyait oubliés.


C’est pour ces raisons que la rencontre de ce dimanche contre le CA à Tunis revêt une importance certaine pour les Cabistes. Une défaite risquerait de faire éclater la marmite déjà bouillonnante. Côté sportif et devant un adversaire aguerri et qui vient de signer deux victoires consécutives (en déplacement S.V.P) les Cabistes joueront pour ne pas perdre.


Le compartiment offensif (déjà peu performant) sera «allégé». Il semble qu’un seul attaquant sera aligné, avec un renfort supplémentaire au milieu de terrain. Le CAB, évoluant de cette manière (4-5-1) espère pouvoir contrer le milieu (très efficace) du CA. Ce ne sera pas chose aisée mais c’est jouable.


Dans ce sens Bouazizi absent contre l’ESS pourrait faire sa rentrée à la place de Gontassi sorti pour cause de blessure dimanche dernier. Avec son expérience et son abattage, Bouazizi pourrait donner plus de stabilité à l’entrejeu du CAB. Pour la défense, il semble qu’il n’y aura pas de changements. Rouatbi remis de sa blessure pourrait être aligné, sinon Naïli pourrait le suppléer. Pour le reste, le gardien Béjaoui sera dans les buts. Il aura devant lui les latéraux Jennaoui et Touati. Ce dernier a retrouvé toutes ses sensations. Dans l’axe central Hosni sera présent aux côtés de Rouatbi (ou Naïli).


Ce sera donc une rencontre à gros enjeu pour les Bizertins. Une défaite serait mal ressentie et pourrait envenimer un climat déjà malsain.


 


Formation probable


Béjaoui, Touati, Jennaoui, Rouatbi, Hosni, Ndaye, A. Baghouli, H. Baghouli, Bouazizi, Trabelsi, Kridène.


 


L. OUAKAD




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com