O.B. – U.S.M. (2 – 1) : Les Béjaois au forceps





S’il y a des victoires plus importantes que d’autres, pour l’OB, celle de dimanche dernier, obtenue face à l’USM en est bien une.


 


Déjà, en jetant un coup d’œil sur la feuille du match, du côté de l’OB, le onze de  départ était composé d’une majorité de joueurs à tempérament offensif.


Trois attaquants de métier, Seïko, Soltani et la nouvelle recrue Olivier Togbé, furent alignés d’entrée. Ce fut la meilleure formation possible et Ouertani semble cerner à merveille les profils de tous les joueurs.


Le début de la  rencontre fut  légèrement à l’avantage des visiteurs qui développèrent un football réfléchi et par moments spectaculaire et de haute facture. Des actions menées par Gabsi, Seïfi et Mondabay ont failli tourner au vinaigre pour l’OB dont les joueurs furent par moments déstabilisés et semblaient perdus  à cause d'une pression qui pesait lourdement sur leurs jambes.


L’unique occasion pour l’OB durant ce premier half fut la bonne. A la (25’), Sami Nefzi remet la balle à saïbi, ce dernier sert Olivier Togbé d’une jolie balle en profondeur, l’attaquant ivoirien de l’OB, ne se fit pas prier pour battre Skhiri, d’un joli tir raz-de-sol du pied gauche.


Nullement impressionnés par ce but, les Monastiriens harcelèrent la défense béjaoise qui évoluait un peu haut ce qui fait que les balles arrivaient sans aucun danger à Nefzi.


Hormis, un cafouillage devant les buts de l’OB et l’USM était tout près de l’égalisation.


En effet, un corner bien botté par Ben Abdelkader trouve la tête de Fakhredine Galbi, qui lécha l’intérieur de la transversale, heureusement pour l’OB, Briki était là et renvoya  la balle hors de la cage.


Sur les gradins du Stade Olympique de Béja, tous les supporters étaient conscients que l’USM pouvait égaliser et à n’importe quel moment. Le léger avantage de l’OB n’est pas rassurant.


L’entrée de Majdi Mosrati dans les rangs de l’USM donna beaucoup de mordant à l’attaque usémiste. En effet, quelques minutes après la reprise Hichem Seïfi reprend de la tête un joli centrage de Mosrati, et logea le cuir dans les filets de Nefzi. Le même Seïfi se présente une minute plus tard tête-à-tête avec Nefzi, mais le keeper béjaois était à la parade et empêcha l’USM de doubler le score.


L’entrée de Boudabous à la place de Briki et de Fathalli à la place de Solani, donnèrent un peu de sang frais à l’équipe nordiste.


A la (75’), Derbali en conclusion d’une action bien menée par Seïko libéra les siens d’un joli but.


Une victoire, ô combien importante, pour l’OB qui n’a pas connu de victoires depuis maintenant presque 6 mois. Une victoire qui vient au bon moment pour retaper le moral des Béjaois.


L’OB retrouve donc le sourire après plusieurs mois de disette.


 


YOUSSEF




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com