Une fuite en avant





« Nous sommes déterminés à parvenir à un accord durant l'année 2008. Je ne suis pas sûr que nous y parviendrons". La phrase prononcée par le Premier ministre israélien Ehud Olmert, résume la situation politique de la région du Moyen-Orient. Le premier responsable israélien tente de démontrer, à qui veut le croire, qu’il fournit un effort soutenu pour parvenir à un règlement politique avec les Palestiniens avant la fin de l’année 2008 mais les circonstances actuelles ne le permettent pas. En fait, la politique menée par les Israéliens dans les Territoires occupés est continuellement marquée par un décalage contrasté entre les paroles et les actes.
Sur le terrain, la réalité est tout autre. Elle est marquée par la poursuite de la construction de colonies d’implantation sur les territoires des Palestiniens et par l’intensification des assassinats dits « ciblés », car les victimes tombées sont souvent  constituées de civils en majorité. L’objectif n’est autre que d’imposer une réalité inextricable et d’orienter éventuellement les futures négociations. Qui plus est, le gouvernement israélien est en train de tout mettre en œuvre pour la destruction de la Mosquée Al Aqsa. Les fouilles souterraines ont sérieusement endommagé ce legs arabo-musulman. Les Palestiniens font état de fissures graves sur les murs de l’édifice qu’ils n’ont pas le droit de colmater sans autorisation préalable. A ce rythme, la catastrophe ne saurait tarder. C’est une carte qui reste entre les mains du clan des faucons israéliens pour enflammer la région au moment voulu et se dessaisir ainsi de leurs engagements envers les Palestiniens et la communauté internationale.
Sur ce fond pessimiste, il est difficile d’espérer une solution négociée qui résout, une fois pour toutes, le conflit israélo-arabe avant la fin de l’année en cours.
La politique menée par le gouvernement israélien dans la région constitue une fuite en avant dans le dessein de détourner l’attention de la communauté internationale sur ses véritables objectifs axés actuellement sur le nucléaire iranien.

Lotfi TOUATI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com