Quand on veut… !






Etes-vous allés au supermarché Monoprix de la rue Charle de Gaulle après sa réouverture? Vous n’en croiriez pas vos yeux si vous compariez à l’état dans lequel il se trouvait avant de ‘’se faire une beauté’’ comme disent les gens de Monoprix ! Fini l’impression d’abandon et de déphasage pour faire place à des espaces clean, structurés comme il se doit, animés de produits présentés dans une qualité qui respecte le consommateur… de fait la même finition que le Monoprix du quartier de La Fayette qui inaugura cette tendance modernisatrice.
Les gestionnaires ont compris la leçon de l’hypermarché Carrefour à propos duquel l’engouement des consommateurs a été motivé par de nouveaux standards, de l’ordre, de la créativité, de la mise dans la peau du client… Carrefour avait ainsi apporté une nouvelle conception de la concurrence dans le secteur des grandes surfaces. Concurrence qui avait fini par ne plus vouloir rien dire car il n’y avait pas de vraie différence entre les enseignes Monoprix, Magasin Général, Touta, Promogro… qui étaient devenues pratiquement similaires.
Les consommateurs ne pouvaient donc pas vraiment faire valoir leur principale prérogative (le choix)… et la qualité, privée de compétition, ne faisait que dégringoler d’année en année jusqu’à la venue de Carrefour qui eut un effet d’électrochoc. Et l’on s’est mis à craindre que les enseignes tunisiennes seraient incapables de répondre face au volume et aux moyens qu’il déploya. Pourtant, nous en sommes là aujourd’hui alors que Monoprix, taille mise à part, a prouvé que, quand on veut… !

Manoubi AKROUT
manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com