Lors d’un essai sur un missile du Hezbollah : Deux militaires israéliens blessés





Le Quotidien-Agences


Deux militaires israéliens ont été blessés lors d'un essai sur un missile pris au Hezbollah durant la guerre au Liban à l'été 2006, ont indiqué hier des sources militaires et la presse.


Un officier a été grièvement blessé et un soldat a été plus légèrement atteint lors de l'essai effectué lundi dans une base de l'armée au sud de Tel-Aviv, a annoncé le porte-parole de l'armée.


Les deux hommes voulaient tester l'impact du missile sur une protection blindée, précise pour sa part le quotidien Yediot Aharonot.


Le missile a explosé prématurément du fait d'un défaut dans le lanceur. Un officier a été chargé de mener une enquête sur les circonstances de l'accident, qui n'est pas le premier sur cette base, selon le journal.


Les blindés israéliens en particulier les Merkava III et IV disposent de divers systèmes de protection contre des missiles anti-chars.


Cependant les missiles anti-chars de nouveaux modèles tirés par les combattants du Hezbollah au Liban sud à l'été 2006 avaient infligé des pertes sévères à l'armée israélienne, qui cherche depuis la parade.


Les missiles les plus efficaces sont les Metis-M, et les Kornet, de fabrication russe, selon les experts.


Le Hezbollah dispose aussi de nombreux Sager de nouvelle génération, une arme de conception russe fabriquée en Iran, ainsi que de deux autres missiles de fabrication russe, le Spigot et le Kuntrus, selon ces sources.


Ces missiles ont des portées de 1,5 km à 5 km et sont capables de percer des blindages de 400 mm à 1.000 mm.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com