Ahmadinejad fait monter les enchères : «L’Iran est la première puissance du monde»





Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a affirmé hier que l'Iran était "la première puissance du monde", et adressé de nouvelles critiques à ses détracteurs en Iran,  accusés de collaborer avec l'ennemi.


 


Le Quotidien-Agences


"Tout le monde a compris que l'Iran était la première puissance du monde", a déclaré Ahmadinejad dans un discours à des familles de victimes de la guerre Iran-Irak (1980-1988).


«Aujourd'hui, le nom de l'Iran résonne comme un coup de poing dans les dents des puissants et les remet à leur place", a-t-il ajouté dans ce discours diffusé en direct à la télévision publique.


Ces déclarations interviennent au moment où plusieurs capitales occidentales tentent de convaincre le Conseil de sécurité de l'ONU de voter une troisième série de sanctions pour pousser Téhéran à suspendre ses activités nucléaires suspectes.


Elles surviennent en outre à deux semaines des législatives iraniennes, et au lendemain d'une attaque cinglante de la politique étrangère de Ahmadinejad par Hassan Rohani, un proche du guide suprême l'ayatollah Ali Khamenei, qui a accusé le président de "dire des grossièretés et de fanfaronner".


"Vous voyez comme certains ici tentent de mettre en oeuvre les plans de


l'ennemi en affirmant que l'Iran est petit et que l'ennemi est grand", a dit Ahmadinejad.


"Ces gens mettent les ennemis de l'humanité à la place de Dieu."


Le président iranien a également affirmé que son pays allait sortir vainqueur de la confrontation avec les pays occidentaux sur ses programmes nucléaires.


"La nation iranienne est près d'une victoire sur le nucléaire et personne ne peut arrêter cette nation", a-t-il dit.


"Les ennemis de la nation et les puissances pratiquant l'intimidation n'osent pas admettre que cette nation l'a emporté sur la question nucléaire."


Il a aussi dit aux familles des "martyrs" de la guerre qu'ils n'étaient pas morts pour rien et que le message de la révolution islamique iranienne de 1979 se propageait dans le monde.

"Aujourd'hui, le message de votre révolution est entendu en Amérique du Sud, en Asie de l'Est, au coeur de l'Europe et même aux Etats-Unis", a-t-il dit.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com