Opération de sensibilisation de la STEG : Des petits gestes qui rapportent gros





Les lampes éteintes dans quelques foyers durant l’action de sensibilisation menée par la STEG dimanche dernier ont permis une réduction de 51.000 kilowatts. Le directeur commercial de la STEG, M. Nejib Hlel, explique la pertinence d’un petit geste quotidien qui se concrétise par la diminution de la consommation à grande échelle.


 


Tunis-Le Quotidien


La STEG vient d’entreprendre une expérience originale dans le but de sensibiliser les consommateurs sur la nécessité de maîtriser la consommation d’énergie. Dans un message adressé à tous les abonnés, notre fournisseur national en électricité a demandé à tous les abonnés d’éteindre une lampe à partir de 20 heures dimanche dernier. Un grand nombre de consommateurs pourraient s’interroger sur la pertinence d’une telle opération et se demanderaient à la limite l’impact d’une telle action sur la consommation de l’énergie au niveau national. Disons-le tout de suite, l’expérience était concluante et a permis de démontrer qu’un petit geste individuel peut entraîner la réduction de la consommation d’électricité à grande échelle.


 


Une réduction de 51.000 kilowatts


M. Nejib Hlel, directeur commercial de la STEG, a précisé au cours d’un entretien avec notre journal que l’opération a été soldée par un succès manifeste et s’est concrétisée par une réduction de la consommation, tenez-vous bien, de 51 Mégawatts c'est-à-dire 51.000 kilowatts soit l’équivalent de l’extinction de 750.000 lampes d’une puissance de 60 à 75 watts.


«La réaction a été positive» a-t-il précisé. Et d’ajouter : «L’opération a permis de démontrer qu’un geste simple est utile pour la communauté».


Notre interlocuteur affirme, en outre, que la maîtrise de la consommation d’énergie est un travail d’équipe qui nécessite la mobilisation de tous les intervenants. En l’occurrence les consommateurs et le fournisseur du produit qui doivent agir ensemble pour relever les défis qui sont énormes au vu de la flambée des prix du baril de pétrole dans le monde.


La STEG est, de son côté, en train d’améliorer ses services pour minimiser les coûts à la production notamment par le choix des équipements adéquats et d’entreprendre à chaque fois des opérations de sensibilisation auprès de sa clientèle.


Les petits ruisseaux forment les rivières dit-on. L’extinction de lampes de quelques dizaines de watts peut réduire sensiblement le fonctionnement de générateurs d’électricité, ce qui se répercute indirectement sur la facturation et sur la qualité des services offerts par la STEG.


Le succès de l’opération encourage notre entreprise nationale à poursuivre les opérations de sensibilisation dans le dessein d’instaurer le bon réflexe au quotidien.


 

Lotfi TOUATI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com