Tunisie – Maroc : Entrée en vigueur de l’accord de la conformité aux normes





C’est aujourd’hui qu’entre en vigueur l’accord de coopération entre la Tunisie et le Maroc en matière de la reconnaissance mutuelle des certificats de conformité aux normes. Il s’agit d’un accord visant à renforcer les échanges commerciaux entre les deux pays.


 


Tunis – Le Quotidien


La dernière session de la haute commission mixte tuniso-marocaine a été marquée par l’annonce de l’entrée en vigueur, à partir du 1er mars 2008, de l’accord de reconnaissance mutuelle des certificats de conformité aux normes, entre la Tunisie et le Maroc.



Le nouvel accord offre aux entreprises des deux pays la possibilité d’effectuer l’analyse de leurs produits avant expédition, et ce, auprès des laboratoires agréés de leurs pays respectifs selon une liste déjà convenue et échangée.


L’accord concerne, dans une première étape, les produits industriels, et devrait favoriser le développement des échanges entre les deux pays à travers la simplification des procédures et notamment la réduction des délais d’acheminement des produits vers le client final.


Selon ledit accord, toute opération d’exportation entre des investisseurs des deux pays, sans certificat d’analyse, sera traitée conformément à la réglementation en vigueur du pays importateur.


L’accord de reconnaissance mutuelle des certificats de conformité aux normes vient renforcer les différents accords signés entre les deux pays, visant à augmenter le volume des échanges commerciaux ainsi que les relations de coopération économique bilatérale.


Il s’inscrit, également, dans le cadre du développement des rapports entre les deux pays, membres de l’Accord d’Agadir, et favorisera la concrétisation de la zone de libre-échange maghrébine.


La Tunisie dispose, déjà, de certains accords de conformité aux normes avec d’autres pays du Maghreb, notamment la Libye qui représente un des importants partenaires économiques maghrébins.


Il importe de souligner que les échanges commerciaux entre les pays maghrébins demeurent peu satisfaisants, compte tenu du potentiel de coopération important qui existe entre les cinq pays de la région.


 


Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com