Prix de la traduction Ibn Khaldoun- Senghor : La Tunisie à l’honneur





C’est le 16 de ce mois à Abou Dhabi que le nom du lauréat du prix de la traduction Ibn Khaldoun-Senghor sera dévoilé par le jury présidé par le grand penseur tunisien Abdelwaheb Bouhdiba.


 


Lancée par l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences (ALECSO) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), cette action tente d’encourager la traduction de la langue du Coran à la langue de Molière et vice versa. Convaincues de l’importance de la traduction pour instaurer un véritable dialogue des cultures et des civilisations et surtout pour combattre les préjugés et les mentalités archaïques, ces deux organisations ont opté pour la conjugaison de leurs efforts en lançant «Le Prix de la traduction Ibn Khaldoun - Senghor» qui vise à récompenser les efforts menés par les traducteurs dans les diverses disciplines et à stimuler l’échange.


Pour cette nouvelle édition, le Président de l’Académie des Sciences, des Lettres et des Arts «Beït Al Hikma», Abdelwaheb Bouhdiba, sera à la tête du jury composé de l’homme de lettres Raja Farhat (Tunisie), Tahani Omar (Egypte), Zahida Darwiche-Jabbour (Liban), Mohamed Mustapha El Kabbaj (Maroc) et Chehada Al Khouri (Syrie). La première réunion de cette crème des intellectuels arabes est prévue pour les jours qui viennent afin de débattre d’une quarantaine de candidatures. L’annonce des résultats des débats et le nom du lauréat de ce prestigieux prix aura lieu le 16 de ce mois à Abou Dhabi.


 


I.A 




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com