U.S.M. – E.S.S.





* L1 - Stade Ben Jannet de Monastir (15h00) - Arb. : Rahmouni - Direct TV T21


 


Du côté monastirien : La motivation est là !


 


A Monastir, le derby d’aujourd’hui face à l’ESS tombe à pic pour espérer rebondir.


Et quand on sait le besoin des 3 points qu’éprouve l’USM, on comprendra facilement que la motivation sera là.


 


Depuis la saison 1961-1962, date de la première confrontation entre les deux voisins sahéliens, et au terme de laquelle Abdelmajid Chetali, du côté du SS (puisque l’ESS était dissoute), et l’Algérien Maouch, chez les Monastiriens, ont été sacrés 4e meilleurs buteurs de cet exercice, jamais, dans les annales du derby, les anciennes éditions n’on connu la même effervescence, et la même mobilisation que celle de cet après-midi. Les Soussiens se présenteront en super-champion d’Afrique, avec de surcroît, une invincibilité déclarée, après 19 journées. Les Monastiriens évolueront sans complexe grâce à leur réputation d’avoir fait trembler l’ESS au cours de ces 6 dernières saisons jusqu’à la priver du titre lors de l’exercice 2005-2006 qui allait revenir à l’EST. C’est, donc, l’indécision totale, et le suspense accablant qui vont planer sur le rendez-vous de tout à l’heure.


Pour avoir négligé de dire la vérité à propos d’un arbitrage scandaleux, lors de la rencontre de dimanche dernier, à Béja, le président de la commission de football a été, mardi passé, la cible préférée des supporters ayant assisté à cette rencontre. La séance n’en a que trop souffert de cette turbulence désobligeante. Ben Abdelkader, ayant écopé, bêtement, d’un carton rouge, n’a pas été épargné, lui, non plus, des réactions hostiles du public. Pour fuir d’autres atteintes au moral des joueurs, les 2 derniers entraînements se sont déroulés à huis clos. En dehors de ces troubles passagers, ne concernant qu’une partie restreinte des fans, le travail de Lotfi Rehim a connu la progression habituelle. Après une journée consacrée à des directives pour effacer le mauvais souvenir du dernier week-end, et une activité exclusivement physique, le reste a touché les plans tactiques à adopter pour parvenir à bon port. Loin d’être impressionnés par les Etoilés, ses joueurs nous ont donné l’impression de bénéficier de toutes leurs ressources, et de leur sérénité, avec en plus, cette détermination dévorante de réaliser l’objectif assigné, et se réhabiliter auprès de leur public. Etre les premiers à battre le leader actuel du Championnat représente une motivation ascendante.


 


Entre absences et récupération


Outre Ben Abdelkader, suspendu, Maâtouk et Galbi, seront, eux aussi en repos forcé, pour somme d’avertissements. Ces 3 défaillances, sans compter celles de Jdidi, Achour, Khammar et Rzig, auraient-elles des incidences néfastes sur la prestation de ceux qui en seront les solutions de rechange. Le retour de Berrebat ayant purgé sa peine, la réhabilitation de Khaled Fadhel, Ntobo, Boukorraâ et pourquoi pas Achour, sont autant d’arguments rassurants pour composer l’équipe digne de représenter, honorablement, les couleurs du club. Le fait le plus saillant à prendre en considération, c’est ce public qui va prendre d’assaut le stade Ben Jannet, et dont la présence, et l’ambiance qu’il sera en mesure de créer seront déterminants. Mais à qui profitera-t-il le plus ?


Formation probable


Fadhel, Makhlouf, Ntobo, Ayari, Lahmani, Khachach, Berrebat, Mnafeg, Mosrati, Bokong, Mandabay.


 


M. NABLI


_____________________


 


Du côté étoilé : Avec la même détermination


 


Rester dans une dynamique de victoire en attendant de disputer les deux matches en retard face au SG à Sousse et à l’EST à Tunis, tel est l’objectif avoué par des Etoilés déterminés à retrouver le leadership.


 


En dépit de quelques signes de fatigue relevés au cours du dernier ESS - CSHL de mercredi dernier, les Etoilés n’accusent pas le coup et vont chercher la victoire en puisant dans leurs ultimes ressources. Il en serait de même face à l’USM tout à l’heure à Monastir, Bertrand Marchand et ses hommes savent mieux que quiconque que le court déplacement chez le voisin monastirien ne sera nullement une sinécure. Bien au contraire, ils devront se méfier d’un éventuel retour en forme de l’USM qui reste sur une défaite concédée dimanche à Béja.


Mais les Sahéliens de l’Etoile, forts d’une expérience consommée et de leur statut de champions, savent se dépêtrer des écueils les plus redoutés et vont, à croire quelques joueurs approchés, à Monastir pour ne chercher que la victoire. Autant dire que la détermination de bien faire est de mise. Elle est même de rigueur si l’on se réfère à l’état d’esprit qui anime les Etoilés et à leur volonté de tout réussir cette saison.


 


Chermiti de la partie


Peut-on dire que Marchand et ses collaborateurs ont eu suffisamment le temps de préparer l’équipe pour ce derby du Sahel ? Entre mercredi et dimanche, deux jours de matches, on ne peut que penser à l’entretien de la condition physique et surtout à évacuer la fatigue autant que faire se peut. C’est, en effet, ce que Marchand a entrepris durant les deux jours d’intervalle. Le staff technique se frotte les mains d’avoir à sa disposition l’ensemble de joueurs hormis Mejdi B. Mohamed encore convalescent. Même Amine Chermiti pour qui l’on a craint le pire à la suite de l’agression commise par le Hammam-lifois Cissé, agression curieusement non sanctionnée par l’arbitre Kacem B. Naceur, sera parmi l’équipe qui disputera le match de Monastir. L’Etoilé s’est fait poser neuf points de sutures sur la paupière de l’œil droit et ceci ne l’empêchera pas de jouer tant il est vrai que la volonté du joueur est incommensurable. Le seul souci pour l’entraîneur pourrait concerner Mejdi Traoui qui se plaint de quelques douleurs à l’une des cuisses. Et l’on ne se prononcera sur son cas qu’à quelques petites heures du match. Mais ceci ne doit pas inquiéter outre mesure Marchand qui a plus d’une corde à son arc pour faire le choix le plus judicieux en cas de forfait du capitaine étoilé.


Formation probable


Mathlouthi, Berradhia, Meriah, Felhi, Jmel, Narry, Nafkha, Ogunbiyi, Gelson, Ben Dhifallah, Chermiti.


 

Mounir EL GAÏED


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com