Ils l’appelaient le «gros poisson» : Les talibans planifiaient de capturer le prince Harry





Le Quotidien — Agences


Les talibans savaient que le prince Harry se trouvait parmi les militaires déployés en Afghanistan. Ils s'employaient à le capturer, avant que sa mission n'ait été écourtée. C’est ce qu’a déclaré un chef taliban à l'hebdomadaire Newsweek.


Le vice-commandant Mullah Abdul Karim a indiqué au journal qu'il avait envoyé ses hommes à la poursuite du prince Harry après avoir reçu un message urgent du renseignement taliban, fin décembre ou début janvier, indiquant qu'un "gros poisson" avait rejoint les troupes britanniques en Afghanistan.


"Il est notre ennemi spécial", a déclaré Karim la semaine dernière via un téléphone satellitaire depuis la région de Helmland dans le sud afghan. "Notre première option était de le faire prisonnier et la seconde était de le tuer", selon ses propos rapportés dimanche sur le site internet de Newsweek.


Le chef taliban a ajouté que ses hommes pensaient une ou deux fois avoir vu le convoi armé où servait le prince Harry dans le sud du pays mais ne pas être parvenus assez près de leur cible.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com