Electricité / nouvelles solutions d’éclairage : Le soleil éclairera les nuits de 500 familles…





Tunis-Le Quotidien


Grâce à une expertise et un financement offerts par le pays du Soleil levant, plusieurs foyers tunisiens n’auront pas besoin de la STEG pour l’éclairage. A travers une technologie japonaise dans le domaine de l’énergie photovoltaïque, le soleil du jour couvrira tous leurs besoins en éclairage de nuit…


Entre Le Kef, Siliana et Béja, quelque cinq cents ménages n’auront plus à attendre qu’ils soient raccordés au réseau de la STEG pour éclairer leurs nuits. Ils devraient juste patienter quelques semaines, le temps qu’une société japonaise finisse l’installation des capteurs solaires qui fourniront les besoins de ces foyers en éclairage.


La société japonaise Kyocera, un leader mondial dans le domaine de l’exploitation de l’énergie solaire pour produire de l’électricité, s’apprête en fait à mettre en service à compter du mois d’avril prochain, les installations photovoltaïques nécessaires pour que 500 foyers tunisiens profitent de l’électricité grâce à l’énergie solaire.


La technique consiste, en fait, à la mise en place de batteries qui emmagasinent durant la journée l’énergie solaire pour être par la suite transformée en courant électrique.


Le projet, qui sera réalisé à travers un financement japonais, s’inscrit dans le cadre d’un programme d’aide publique au développement.


Une chose et presque sûre, elle concerne le coût de ces installations qui devrait être élevé selon les connaisseurs. Car, souligne-t-on, pour produire les besoins d’une famille composée de 4 personnes avec des cellules photovoltaïques en 220 V alternatif, il va falloir installer au moins 30 mètres carrés de panneaux solaires. Soit un investissement total d’environ 54 000 dinars.


En ce qui concerne l’avantage de l’utilisation de ces panneaux, qu’il ne faut pas confondre avec les panneaux solaires thermiques servant à chauffer l'eau, on cite en revanche, le coût de la maintenance qui est très réduit ainsi que la durée de vie des installations qui est suffisamment longue.


La société japonaise Kyocera, qui sera par la même occasion la première à mettre sous exploitation un système de capteurs photovoltaïques, se positionne aujourd’hui comme leader au Japon et dans le monde en la matière. La solution photovoltaïque, utilisée aujourd’hui dans plusieurs pays du monde, permet de produire de l’électricité pour l'éclairage domestique mais également pour l'irrigation agricole.


 

H.GHEDIRI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com