Technopôles et Social Networking





A l’heure où le textile-habillement est un secteur de plus en plus délicat, appelant à un déploiement de ressources toujours renouvelées et innovantes, l’occasion du lancement du réseau «In’Tex» à Monastir nous met au-devant d’une foule d’interrogations. Par exemple, avons-nous déployé toutes les ressources possibles justement en matière de réseautage ? A part les institutions, avons-nous suffisamment pensé à ce que les «simples» individus peuvent apporter à ce secteur ?


A l’initiative du pôle de compétitivité de Monastir-El Fejja/ Manouba (MFC Pole) et avec le soutien de la BEI, Monastir vient de lancer le réseau «In’Tex» de partenaires de son technopôle textile qui a démarré ses activités en juillet 2007. Il a l’ambition d’identifier des projets structurants dans le but de stimuler la création et l’émergence de projets innovants et de faciliter l’accès à des financements spécifiques tant nationaux qu’internationaux.


Le plus intéressant, c’est que ce réseau se présente comme un maillon stratégique dans les activités et le développement du technopôle en réunissant les principaux partenaires du secteur ainsi que les parties prenantes au niveau régional et national. Donc les autorités régionales et locales, les représentants des ministères de l’Industrie, de l’Energie et des PME, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Technologie, le président de la FENATEX, le doyen de l’Université de Monastir, les directions des institutions d’enseignement et de formation et des unités de recherche liées au secteur du textile-habillement, les structures d’appui et le CETTEX ainsi que le MFC Pole en tant qu’animateur et coordinateur du réseau de partenaires.


Toutes les institutions qui comptent dans ce chapitre font partie du bundle, si l’on ose dire. Et pourtant, on ne voit nulle part l’outil qui s’est aujourd’hui révélé l’un des plus féconds en matière de mobilisation: le Social Networking ; là où les individus tissent entre-eux un réseau de contact personnel immédiat, spécialement efficace en matière de veille stratégique. Imaginez, par exemple, le bénéfice à tirer quand on a des «éclaireurs» présents un peu partout sur la longue chaîne du textile-habillement, dans les endroits qu’il faut (en France, en Allemagne, en Chine…), là où les nouveautés se créent et où les surprises se préparent… ! Quel outil extraordinaire d’anticipation nous aurions alors à la disposition des stratèges des technopôles !


 


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com