Maîtrise de l’énergie -Tourisme : 80 hôtels s’y mettent….





Face aux cours du pétrole qui poursuivent leur envolée spectaculaire, les promesses de réduire les factures énergétiques des secteurs énergétivores, faites à l’occasion de la Conférence nationale sur la maîtrise de l’énergie tenue récemment à Tunis, semblent entrer dans l’étape de la concrétisation. Les professionnels du tourisme, eux, ont déjà mis la main à la pâte…


 


Tunis-Le Quotidien


Pour réussir un objectif, il n’y a pas meilleure manière que d'impliquer le plus grand nombre d’intervenants. Ce choix, qui finit souvent par donner ses fruits, a été adopté par les professionnels du secteur du tourisme. Les opérateurs dans le secteur semblent d’ailleurs plus que jamais conscients de la responsabilité qui leur incombe en ce qui concerne la maîtrise de l’énergie eu égard à la charge qu’exerce leur activité sur la facture énergétique du pays.


La conférence nationale sur la maîtrise de l’énergie, organisée le 12 février dernier à Tunis, a été, justement, marquée par la signature de plusieurs «chartes de maîtrise de l’énergie» destinées à responsabiliser les intervenants dans les différents secteurs économiques en vue d'adopter un comportement rationnel en ce qui concerne la gestion des ressources énergétiques. Pour le tourisme, une charte a été ainsi signée entre le ministère du Tourisme, la Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie et l’Agence Nationale pour la Maîtrise de l’Energie. L’objet de cette charte est de «coordonner les efforts des trois signataires en vue de concrétiser les objectifs du programme quadriennal 2008-2011 visant à réduire la consommation d’énergie de 1,1 million de tonnes équivalent pétrole (TEP), dont 75 mille TEP dans le seul secteur du tourisme.


Pour atteindre cet objectif il y a un nombre d’actions à mettre en œuvre. L’accord entre les trois parties préconise d’équiper 80 hôtels en chauffe-eau solaires et d’y installer le gaz naturel, consolider les audits énergétiques périodiques tout en mettant en place les contrats programmes qui favorisent une meilleure efficacité énergétique et, de plus, encourager les projets d’autoproduction d’électricité.


La charte appelle par ailleurs la réactivation des lois en vigueur portant sur la maîtrise de l’énergie dans le secteur et offrant aux opérateurs des dispositifs avantageux en ce qui concerne les équipements en technologies économiques.


 

H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com