Campagne céréalière 2007-2008 : Vers une production de 27 millions de quintaux





Tunis - Le Quotidien


Les compétences tunisiennes tablent sur une production céréalière de 27 millions de quintaux durant la campagne 2007-2008 contre 20 millions de quintaux au cours de la campagne précédente en dépit d’un léger déficit pluviométrique.


Cette augmentation attendue proviendra essentiellement de la révision à la hausse des surfaces emblavées qui ont atteint 1,5 million d’hectares à l’automne 2007 contre 1,3 million d’hectares une années auparavant.


Une stratégie nationale visant à augmenter la production pour réduire les importations et faire face à l’envolée des cours mondiaux des céréales a été en effet adoptée.


Elle prévoit notamment la révision à la hausse des prix à la production des différents types de céréales.


Ainsi, le prix du quintal de blé dur a été fixé à 40 dinars (+22%) et celui du blé tendre a atteint 35 dinars (+15%)  tandis que l’orge sera dorénavant proposée par les agriculteurs à 30 dinars le quintal, soit une augmentation de 50%.


Outre l’augmentation des prix de céréales à la production, les autorités ont décidé de faire passer la subvention d'investissement destinée à l’acquisition des tracteurs, moissonneuses-batteuses et autres équipements utilisés dans la céréaliculture de 15 à 20% du coût global alors que les prix des semences sélectionnées sont restés inchangés.


Bien que la céréaliculture reste largement dépendante des aléas climatique, l’augmentation de la production attendue devrait couvrir 47% des besoins en céréales en 2008 contre 24% en 2007, ce qui devrait alléger la subvention étatique des céréales qui avait atteint environ 900 millions de dinars en 2007.


Selon les statistiques du ministère du Commerce, les importations tunisiennes de blé ont atteint 748.600 tonnes durant les neuf premiers mois de 2007, en hausse de 24% par rapport à 2006.


Les Tunisiens, des amateurs du pain par excellence, sont les plus grands consommateurs de blé dans le monde.


Un Tunisien consomme en moyenne 258 kilogrammes de blé par an tandis qu’un Européen n’en consomme que quelque 120 kilos.


Les Algériens consomment 232 kg et les Marocains viennent en troisième position avec 211 kg.


 


W.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com