E.S.T. – E.S.S. : De grâce, ne nous flouez pas !





* L1 (match en retard) - Stade olympique d’El Menzah (15h00)-Arb: Trefoloni (Ita.) - Direct TV T7


 


Ils sont légion ceux qui qualifient ce duel d’escogriffes de match de la saison. Cette assertion est en  grande partie, vraie, car nonobstant l’aspect purement arithmétique, les retombées sur les plans moral et psychologique, seront irréductiblement importantes.


 


Cette explication au sommet entre les deux superpuissances du circuit national de cette dernière décennie, tombe à un moment crucial, en plein virage à l’entrée de la dernière ligne droite du championnat. S’il avait été disputé en temps réel, dans le cadre de la 13e journée, ce match aurait eu d’autres résonances. L’ESS, alors euphorique et conquérante, aurait, vraisemblablement, rempli une simple formalité face à une EST qui cherchait sa meilleure articulation. La donne est donc quelque peu faussée, mais les choses étant ce qu’elles sont, il ne s’agit nullement d’ergoter. Pour les Etoilés, qui se sentent lésés par la date de déroulement de ce match, intervenant en pleine saturation mentale et physique, subséquemment à la succession infernale des rencontres, l’heure n’est plus aux jérémiades. En homme averti et en technicien pragmatique, Bertrand Marchand s’est employé à gérer à bon escient son effectif ces derniers temps, afin de le présenter, cet après-midi, dans une fraîcheur physique et une forme compétitive appréciables.


En outre, les plus rationnels des Sahéliens ont compris que c’est la règle du jeu. En effet, l’ESS, à son tour, a bel et bien bénéficié des «largesses» de la FTF qui lui  a accordé un traitement de faveur avant la Coupe du monde des clubs et après la CAN, mobilisatrice de pas moins de huit joueurs étoilés.


L’instance fédérale étant prise, depuis belle lurette, en otage par les grands clubs, notamment l’ESS et l’EST, c’est au tour de cette dernière de bénéficier de la conjoncture du moment.


Par ailleurs, les Sang et Or ne pouvaient espérer meilleure période pour disputer ce match. Ils sont, effectivement, en pleine dynamique de victoire, et l’équipe a retrouvé ses principaux repères et, par ricochet, une osmose de bon aloi. Le seul bémol pouvant édulcorer un tant soit peu cette aspiration vers le haut, est la mésintelligence de mise entre Ahmed Hammi et son entraîneur Youssef Zouaoui, ayant généré la mise à l’écart du joueur, suite à son refus d’accepter le statut de suppléant. Sur un autre plan, les Espérantistes ont tout intérêt à oublier leur dernière sortie sanctionnée par un baroud d’honneur retentissant face au ST, ce match ne pouvant être assimilé à un jalon-repère, pour diverses raisons.


Il ne reste qu’à espérer que cette affiche royale ne nous désillusionnera pas et ne nous flouera pas. Pour ce faire, l’enjeu, malgré toute sa portée multidimentionnelle, ne doit pas influer dommageablement sur le jeu. Pourvu que les supporters des deux bords sur les gradins et les jouteurs de l’arène sur la pelouse verdoyante, fassent preuve de sportivité.


Car, autrement, bonjour les dégâts...


 


Wahid SMAOUI


____________________


 


L’œil de l’observateur


Mrad Mahjoub : «Des deux côtés, on cherchera à s’imposer d’entrée»


 


Ayant entraîné dans un passé récent aussi bien à Sousse qu’au Parc B, Mrad Mahjoub connaît parfaitement les deux équipes et surtout l’ambiance qui y règne la veille des grands matches.


 


Nous l’avons rencontré pour nous parler de cet important choc qui constituera sûrement le premier tournant  de la course au titre. Nous avons procédé par thèmes pour écouter l’avis de Mrad Mahjoub qui n’a pas été avare en ... prévisions tactiques.


 


Dispositions actuelles


L’EST est actuellement mieux lotie car elle est sur une courbe ascendante avec une série de six victoires et un moral retapé à neuf. Les Sang et Or  se sont rapprochés de leur meilleur niveau et ils deviennent redoutables lorsqu’ils retrouvent leur équilibre.


Par contre, l’Etoile est moins bien car les  joueurs commencent à souffrir d’une lassitude physique inévitable et le fait de jouer souvent deux matches par semaine va leur faire encore mal. Les dernières prestations de l’équipe ne sont pas toutes convaincantes mais la motivation est toujours là.


 


Tactique


Je pense que Marchand et Zouaoui vont opter pour une même tactique où l’équilibre prévaut. Les deux équipes se connaissent parfaitement et il n’y aura pas de grosses surprises  à ce niveau. D’un côté comme de l’autre, on essaiera de marquer des points  et, pourquoi pas, à s’imposer dès le début du match et je ne m’attends pas à un long round d’observation. Les balles arrêtées seront également très importantes car elles constituent l’une des meilleures armes des deux formations. A mon avis, l’EST doit jouer avec deux pivots, c’est plus sûr, mais Zouaoui  pourrait avoir d’autres idées plus intéressantes. L’Etoile, pour sa part, évolue avec un compartiment offensif impressionnant et va s’occuper davantage de la récupération. En défense, l’EST et l’ESS préfèrent la zone et c’est tout à fait logique.


 


Joueurs décisifs


Lors des grands matches, surtout lorsque  le résultat devient décisif, les joueurs tiennent à se distinguer. Du côté de l’EST, on joue plus collectivement, mais je pense que le retour en forme de Bienvenu et Eneramo ainsi que la récupération de Zaïem vont être les points forts de l’Espérance. Dans la formation étoilée, Chermiti demeure l’atout principal, même s’il doit se concentrer davantage sur les matches et fermer les oreilles. De même, Felhi et les deux latéraux, Meriah et Berradhia, seront les principaux atouts des Sahéliens.


 


Physionomie du match


D’habitude, l’ESS joue bien à Tunis et n’adopte pas une tactique très prudente. Le jeu sera ouvert des deux côtés et je suis persuadé qu’on cherchera le K.O. dès les premières minutes. En seconde période, l’EST, si elle ne parvenait pas à marquer avant la mi-temps, prendra sûrement plus de risques que l’Etoile.


 


Favori...


Peut-on en avoir un dans un tel match ? Rien n’est moins sûr. Sur le papier, l’Etoile est peut-être mieux lotie, mais sur ce qu’on a vu lors des dernières journées, l’Espérance a fait d’énormes progrès et aura de forts arguments pour s’imposer.


 


Kamel ZAÏEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com