Walid Yaken : «Nous sommes hautement motivés»





Après sa belle sortie de dimanche dernier, Yaken sera confirmé à son poste aujourd’hui. Face à l’ESS, ce défenseur volant estime que les chances sont égales et il compte sur la motivation des siens pour faire la différence.


 


Dans quelles conditions abordez-vous ce rendez-vous qu’on s’accorde à qualifier de match de la saison pour l’Espérance ?


Après six succès de rang et surtout une belle prestation dimanche dernier face au ST, il me semble qu’on ne peut rêver meilleures conditions pour aborder ce match face à l’Etoile à El Menzah. Cela dit, en football seule la vérité du terrain compte et on doit être prêts sur tous les plans pendant les quatre-vingt-dix minutes du match, voilà tout.


 


Entre une Espérance en forme et une Etoile hautement compétitive, peut-on parler de favori et de challenger ?


Je dirai plutôt que les deux équipes partent à égalité de chances. La différence se fera sur le terrain. Tout dépendra de la forme du jour, de l’application, de la concentration et de la réussite. Autant dire que chaque détail compte dans ce genre de match.


 


Quel facteur devrait faire pencher la balance en votre faveur ?


Certainement, la motivation. Mes équipiers et moi, sommes hautement motivés à l’idée de faire tomber l’Etoile qui nous précède au classement. Un succès cet après-midi nous donnera des ailes pour la suite de la compétition.


 


Vous allez vous retrouver nez-à-nez avec le feu follet étoilé Chermiti. Comment imaginez-vous ce face-à-face ?


Pour un défenseur, l’application et la vigilance sont nécessaires quel que soit le nom de son vis-à-vis. Chermiti est un bon attaquant mais cette saison en championnat, il n’a marqué que deux ou trois buts et il y a toujours un moyen de limiter son champ d’action. Ce sera en tout cas un duel intéressant avec lui. Cependant, il ne faut pas limiter le danger étoilé à Chermiti. Il y a d’autres éléments à surveiller de près aussi.


 


Après une longue absence, vous avez retrouvé l’équipe fanion dimanche dernier avec, à la clé, un beau but. Est-ce le signe d’un retour en force ?


J’ai toujours cravaché dur à l’entraînement et j’ai attendu patiemment mon heure cette saison. Il fallait réussir ce retour sur scène. J’espère en tout cas, ne pas m’arrêter en si bon chemin car à l’Espérance, les places sont chères.


 


En un mot, le public assistera-t-il à une belle empoignade cet après-midi ?


Je l’espère de tout cœur, car les deux équipes comptent dans leurs rangs de très bons joueurs. Et que le meilleur gagne !


 


Propos recueillis par


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com