Un nouvel éclairage sur… l’éclairage public !





108 dollars et nous voici devant l’épreuve de vérité ! Pour notre part, nous voudrions seulement attirer l’attention des maires de Tunisie sur quelques pratiques de leurs collègues dans certains pays à l’heure où le prix de l’énergie s’enflamme.


La ville d’Oslo, en Norvège, est en train de déployer un système d’éclairage public qui devrait réduire la consommation d’énergie associée de 62 %. Les ballasts magnétiques de ses 55 000 lampadaires sont remplacés par des ballasts électroniques qui communiquent par des lignes électriques déjà existantes en utilisant la technologie du courant porteur, tandis qu’un système surveille et contrôle les lampes à distance, en varie la puissance en fonction de la circulation, de la météo et de la lumière naturelle.


En Grande-Bretagne, la ville de Milton Keynes entend également revoir son éclairage public en mettant en place le contrôle à distance et la surveillance de ses 10 000 lampadaires.


De nombreuses villes d’Europe et d’ailleurs sont sur la même voie et certaines vont encore plus loin en s’interrogeant sur les enseignes de magasins, supermarchés et autres qui restent allumées toute la nuit.


Alors, mesdames et messieurs les maires de Tunisie, voulez-vous bien cogiter sur le fait que, comme il existe des lampes basse consommation, il existe également des technologies qui permettent de régler l'éclairage public dans les heures creuses de la nuit. La communauté nationale apprécierait votre coup de main.


 


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com