USA-présidentielle : Obama gagne le Mississippi





* Polémique sur des remarques aux relents racistes


 


Le Quotidien-Agences


Barack Obama a remporté avant-hier soir dans le Mississippi sa 29e victoire sur la route de l'investiture démocrate pour la présidentielle américaine, au terme d'échanges plus aigres que jamais entre son équipe et celle de sa rivale Hillary Clinton sur le thème du racisme.


Barack Obama, 46 ans, le seul sénateur noir des Etats-Unis, aurait notamment remporté 91% du vote noir dans le Mississippi (sud), selon CNN. En revanche, 69% des hommes blancs et 74% des femmes blanches auraient voté Clinton, selon Fox, ainsi que 56% des électeurs de 65 ans et plus, selon CNN.


Ce dernier sondage a également révélé la dégradation des relations entre les deux camps, les partisans de Clinton affirmant à 72% qu'ils ne seraient "pas satisfaits" si Obama devenait le candidat du parti pour la présidentielle, alors que 55% des pro-Obama ne seraient "pas satisfaits" d'une victoire de l'ex-Première dame, selon CNN.


La primaire du Mississippi s'est déroulée en parallèle avec une vive polémique sur les affirmations aux relents racistes d'une alliée de Mme Clinton.


"Si Obama était un homme blanc, il ne serait pas là où il est maintenant (..) et s'il était une femme (quelle que soit sa race) il ne serait pas là où il est, il se trouve qu'il a beaucoup de chance d'être qui il est", a dit à un journal californien Geraldine Ferraro, une ancienne candidate à la vice-présidence des Etats-Unis qui appartient aujourd'hui à l'équipe des financiers de Mme Clinton.


Obama a estimé, dans un entretien au journal Morning Call d'Allentown (Pennsylvanie, est) qu'il ne croyait "pas que les commentaires de Ferraro aient leur place en politique ni dans le parti démocrate".


"Quiconque connaît l'histoire de ce pays sait qu'ils sont de toute évidence absurdes", a ajouté Obama, le seul Noir à siéger au Sénat.


Clinton pour sa part a jugé "dommage que nos partisans de part et d'autre disent des choses qui s'égarent sur les questions de personne, (alors que) nous devrions continuer à nous concentrer sur les thèmes" de campagne.


Obama compte désormais 29 victoires contre 15 pour Clinton, relancée par une triple victoire électorale la semaine dernière.


Il possède après sa victoire dans le Mississippi, le soutien de 1.606 délégués à la convention du parti démocrate, officiellement chargée de désigner un candidat en août à Denver (Colorado, ouest). Clinton en compte 1.484, selon le site indépendant RealClearPolitics. Il faut réunir le soutien de 2.025 délégués pour s'assurer l'investiture.


La prochaine grande étape de la course sera disputée le 22 avril en Pennsylvanie (158 délégués).




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com