Réforme de l’Assurance maladie : L’UGTT appelle à la mise à niveau des établissements publics de santé





Tunis - Le Quotidien


Le Bureau exécutif de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) a appelé, dans un communiqué publié hier, les autorités à procéder à la mise à niveau des établissements publics de santé dans les plus brefs délais afin de garantir toutes les conditions de succès à la réforme de l’assurance-maladie.


«La mise à niveau intégrale des Etablissements publics de santé (EPS) est une condition sine qua non à la réussite de la réforme de l’assurance-maladie», lit-on notamment dans ce communiqué publié à l’issue d’une réunion du Bureau exécutif de l’organisation ouvrière.


L’UGTT qui juge les prestations dans les établissements publics «en deçà des attentes» estime que l’ouverture sur le secteur privé qui permet l’entrée en vigueur du nouveau régime d’assurance-maladie pourrait aboutir à une «carte sanitaire déséquilibrée et à un système de santé à deux vitesses».


Elle insiste également sur la nécessité de préserver le «rôle de référence» du secteur public tout en exhortant les assurés sociaux à choisir la filière de soins publique.


Cette filière permet le remboursement des frais de soins (consultations, médicaments, analyses...), sans plafond, contrairement à la filière privée et à celle de remboursement, selon la centrale syndicale.


Dans cette filière, l’assuré social n’aura pas également à payer un ticket modérateur pour les affections prises en charge intégralement (les maladies chroniques ou lourdes) et au cas où les frais de soins qu’il paie dépassent un certain montant fixé à un salaire et demi pour les employés.


De leur côté, le syndicat des médecins de santé publique, la fédération de la santé et le syndicat des médecins hospitalo-universitaires ont appelé récemment à mettre à niveau le secteur public.


 


W.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com