Volley-Ball Nationale A : Ça se complique pour le C.O.K.





Les Kélibiens n’ont pas réussi à glaner au moins un point face à la Saydia. Du coup, ils se retrouvent relégués à  la cinquième place synonyme de play out. Avec un calendrier très difficile, les coéquipiers de Lemjid doivent enchaîner les exploits pour espérer recoller au groupe de tête.


Pourtant les protégés de Hatem Sammoud s’étaient déplacés à Sidi Bou Said avec de légitimes ambitions tablant sur un éventuel effondrement physique des banlieusards après leur match-marathon  trois jours auparavant face à l’Espérance. Mais Guidara et ses coéquipiers ont su réagir et éviter de se laisser traîner vers un match à cinq sets.


A Sousse, leader et dauphin nous ont gratifiés d’un bon match ou plutôt de quatre sets d’un bon niveau, le tie-break, il est vrai, a vu les sang et or faire cavalier seul : 15-4. «Le match s’est joué sur de petits détails. Il nous faut avouer aussi que notre équipe n’a pas encore récupéré du périple arabe» explique Karim Ben Ayed, l’entraîneur adjoint de l’EST.  Précisons encore que le libéro Maouia Lejnef, en manque de compétition, la petite forme de Marouane Fehri et la blessure de Novac ont déréglé la machine espérantiste. Mais ceci n’enlève rien au mérite des protégés de Ben Romdhane. «Ils  ont sorti un bon match et Abbes et Garci nous ont fait vraiment mal». Toutefois, l’Etoile n’a pas joué efficacement en fonction de son adversaire. D’ailleurs, Mohamed Ben Slimane, le playmaker, n’a pas toujours eu  les meilleurs choix pour orienter le jeu de son équipe. A sa décharge, relevons que ni Salem Mejri, ni son suppléant Amanallah Hmissi n’ont pu égaler Walid Abbes au poste quatre.


De son côté, le CSS a stoppé la série rose de l’USC, chez elle, après un match qui n’a valu que par son troisième et dernier set.


 


Mondher Jebeniani




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com