Trois policiers irakiens tués par des soldats US





Le Quotidien-Agences


Trois policiers irakiens ont été tués et un quatrième a été blessé par des soldats américains dans la province de Kirkouk (nord), a indiqué l'armée américaine.


"Je peux confirmer que trois policiers irakiens ont été tués et un policier a été blessé lors d'un incident dans la province de Kirkouk aujourd'hui", a déclaré le porte-parole militaire américain, le commandant Winfield Danielson.


Selon les premières indications, les soldats américains opéraient dans un secteur bouclé quant l'incident s'est produit, a-t-il ajouté.


"La police irakienne, qui répondait à un appel à l'aide sans rapport (avec les faits), est entrée dans le secteur bouclé en conduisant à toute vitesse.


Les forces de la coalition, sentant une menace hostile, ont attaqué le véhicule", a dit le commandant Danielson.


Par ailleurs, au moins quatre personnes ont été tuées hier dans un attentat suicide perpétré par une femme contre une patrouille de police au nord de Bagdad, a-t-on appris auprès d'une source des services de sécurité irakiens.


Une femme kamikaze a fait exploser la veste d'explosifs qu'elle portait sur elle près d'une patrouille de police, à côté d'une station de bus, a indiqué cette source, qui a requis l'anonymat.


Quatre personnes ont été tuées, dont un policier, et douze blessées, selon la même source.


L'attaque a eu lieu dans la localité de Balad Ruz, au sud de la ville de Baqouba, capitale de la province de Diyala à 70 km au nord-est de Bagdad.


Rare jusqu'à il y a quelques mois, le recours à des femmes pour des attentats suicide est de plus en plus fréquent en Irak. Le phénomène a débuté en décembre 2007 à Diyala.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com