En visite surprise en Afghanistan : Dick Cheney bat le rappel de ses alliés





Le Quotidien-Agences


A deux semaines du sommet de l'Otan, le vice-président américain Dick Cheney s'est rendu jeudi en Afghanistan pour battre le rappel des alliés de Washington face à la recrudescence de la guérilla islamiste.


L'Isaf, la mission de l'Otan en Afghanistan, divise ses pays membres, et de nombreux spécialistes la considèrent comme la plus cruciale pour la crédibilité et l'avenir de l'Alliance atlantique depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.


Cheney a d'ailleurs souligné que le mandat de l'Isaf (Force internationale d'assistance à la sécurité) serait l'un des principaux sujets à l'ordre du jour du sommet de Bucarest du 2 au 4 avril.


"L'Isaf a provoqué un énorme changement dans ce pays et l'Amérique demandera à ses alliés de l'Otan de s'engager encore davantage pour son avenir", a déclaré Cheney lors d'une conférence de presse à Kaboul. "Tous les pays libres ont intérêt à un Afghanistan sûr et démocratique."


Le vice-président américain, qui s'est entretenu avec le président Hamid Karzaï, n'avait pas annoncé au préalable cette visite effectuée dans le cadre de sa tournée au Moyen-Orient.


Lors de sa précédente visite, en février 2007, un attentat suicide contre la base aérienne de Bagram où il se trouvait avait fait 14 morts.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com