«Al-hayet athaqafia» : La culture, comment elle va ?





Une revue qui s’anime à la manière d’un théâtre qui serait celui du monde et de la vie. C’est bien cela le but de «Al-hayet athaqafia» qui s’attèle aux rouages de la vie culturelle avec ses hauts et ses bas. La revue est éditée par le ministère de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine.


Dans son dernier numéro, la revue mensuelle du mois de février 2008 a été consacrée à l’étude de la question de l’identité dans ses différentes facettes. «L’identité, constantes et mutations», est le thème du n°190.


On y passe en revue tout ce qui peut avoir un lien avec la question de l’identité. A l’affiche, «Les jeunes et l’identité» de Taoufik Ben Ameur, «Les questions de l’identité dans la narration romancière maghrébine» de Bouchoucha Ben Jemaâ et «Les constantes de l’identité et les défis de la mondialisation».


Parmi les enseignements que l’on peut en tirer, c’est que dans la culture, au contact de la mouvance qui s’opère dans tous les domaines de la vie entre politique, culture et économie, on se doit de garder notre spécificité tout en étant ouvert sur autrui. Faisant fi du repli sur soi et de toutes les idées stériles. L’ouverture suppose l’appréhension de la différence de l’Autre.


Dans la foulée, on peut lire aussi des analyses exhaustives faites sur l’identité dans le cas du Sud tunisien. Abdelhak Zemmouri nous parle ainsi de la tribu «Zemmour» et «Lakhdar Nsiri», brosse les caractéristiques de la tribu des points de vue anthropologique, historique et sociologique. Khalil Gouiâa, lui, en tant que critique d’arts plastiques, déverse une encre essentielle sur feu Abdelaziz Gorji, dont l’une des œuvres a servi d’illustration pour la revue (une reproduction de «La famille»). Et l’on est là, comme dans la boutique de l’enchanteur, définitivement conquis et charmé.


 

Mona BEN GAMRA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com