Partenariat intermaghrébin : Les patrons maghrébins renouvellent leur engagement





Les efforts visant la dynamisation de la coopération économique entre les cinq pays maghrébins ne cessent de se multiplier notamment au niveau des opérateurs du secteur privé. Ces derniers devraient se réunir, en juin prochain à Tunis, pour accentuer leur travail dans ce sens.


 


Tunis – Le Quotidien


La situation de la coopération intermaghrébine a été au centre des discussions entre M. Hédi Djilani, président de la Centrale patronale et président de l’Union Maghrébine des Employeurs (UME), et M. Habib Ben Yahia, Secrétaire général de l’Union du Maghreb Arabe (UMA), au cours de leur rencontre tenue récemment à Tunis.


Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de l’initiative des hommes d’affaires de la région pour développer les échanges et les relations économiques entre les cinq pays maghrébins.


L’entretien entre les deux parties a porté essentiellement sur les moyens à mettre en œuvre afin de dynamiser davantage le rôle du secteur privé dans l’édification d’un marché maghrébin commun, et la concrétisation de l’UMA sur le plan économique.


Les deux hommes ont mis l’accent sur le rôle, particulièrement important, du secteur privé dans la consolidation et le renforcement du partenariat entre les cinq pays maghrébins, ainsi que la multiplication des investissements et la création de nouveaux emplois.


En sa qualité de président de l’UME, M. Hédi Djilani a renouvelé l’engagement de cette organisation maghrébine afin de renforcer les relations entre les chefs d’entreprises maghrébins pour la création de projets porteurs dans la région.


Les deux parties ont convenu, par ailleurs, d’organiser un forum d’affaires, au cours du mois de juin prochain à Tunis, regroupant les opérateurs économiques des cinq pays, dont l’objectif principal est de consolider la coopération entre eux, et développer les échanges entre ces pays.


Le forum devrait être, également, une occasion propice pour accentuer encore les efforts visant à concrétiser le projet de l’Union du Maghreb Arabe, notamment sur les plans économique et social.


Les patrons maghrébins se sont engagés, depuis plus d’un an, à stimuler les partenariats et la coopération de manière à dynamiser les échanges commerciaux et les investissements intramaghrébins…


Cette initiative est favorisée par la conjoncture économique internationale, de plus en plus difficile, et qui stimule la création des regroupements économiques interrégionaux…


 


M.Z. 




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com