Coupe de la CAF C.S.S. – J.S.Béjaya (1 – 0) : Sur le fil du rasoir





Victoire étriquée mais salutaire pour le CSS, qui gagne ainsi un pari important, à savoir mettre un terme à une période de vaches maigres qui a beaucoup affecté le moral du groupe.


Loin d’atteindre des sommets, la première période a été riche en occasions de but, de la part du CSS. Pourtant, les Sfaxiens ont paru loin de leur forme habituelle.


En effet, et malgré pas moins de cinq opportunités de scorer (Bassissila 7’ et 22’, Bergaoui 31’, A. Ben Amor 32’, Sommah 37’ et 44’), le CSS n’a pas fourni une prestation digne de son rang. Les protégés de Ben Yahia ont été dominés par leurs vis-à-vis algériens qui ont pris l’ascendant au milieu du terrain en optant pour un rigoureux 4-5-1 qui a énormément gêné la manœuvre sfaxienne. Ben Yahia, quant à lui, a disposé son équipe en 4-4-2 avec un petit changement qui consiste à mettre Bassissila en milieu  de terrain et en faisant confiance au duo Opoko et Younes pour mener la ligne d’attaque, mais en vain puisqu’on a atteint la mi-temps sur le score de parité 0-0.


La seconde période sera identique à la première avec une équipe sfaxienne qui va pousser et une équipe algérienne sereine et très bien disposée sur le rectangle vert.


Toutefois, les velléités des Sfaxiens vont être recompensées grâce au but arraché par Hassine Jabeur (56’) qui a profité d’un mauvais renvoi du gardien Souala suite à une tentative de lobe d’Opoko.


Après ce but, les camarades de Saïdi vont se libérer et exercer une domination territoriale mais sans réussir à marquer un second but qui serait synonyme de libération totale des esprits.


Au contraire, on a assisté à une suite de ratages énormes comme cette ultime opportunité inexplicablement  ratée par Helali (90’). Les visiteurs pour leur part ont eu une belle occasion d’égaliser par Boukassassa qui rata lamentablement l’aubaine (80’).


Enfin, une victoire sur le fil du rasoir pour le CSS, mais une victoire salutaire pour un ensemble qui commençait à douter. A signaler que l’arbitre a expulsé l’Algérien Drahi (80’) pour jeu dur.


Formations:


CSS: Saïdi, Bouzidi, A. Ben Amor, Rouid, K. Ben Amor, Bergaoui, Younès, Bassissila (Helali), Jabeur, Opoko (Dominique), Soumah.


J.S.B. Souala, Zaghdoud, Drahi, Ghazi (Kachout), Braham (Boukamacha), Belkhir (Bokassassa), Mselhi, Bouchatta, Medour, Mkatli, Dghich.


N.B.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com