Chez nos libraires…





* Collectés par Imen ABDERRAHMANI


 


«Nous décolonisés» de Hélé Béji


Ed : Arléa


Broché : 235 pages- Prix : 23 DT


Agrégée de lettres modernes, Hélé Béji a d'abord enseigné la littérature à l'université, puis elle a occupé un poste de fonctionnaire international à l'UNESCO. Cette tunisienne a mené en particulier des recherches portant sur l'anthropologie de la décolonisation, qui lui ont permis d'écrire un essai «Le Désenchantement national». Auteur de plusieurs livres dont «L’œil du jour», «L’imposture culturelle», elle a participé à de nombreux ouvrages collectifs sur le tiers-monde et sur les questions du Monde Arabe. Après « Une force qui demeure » paru en 2006, chez les éditions Arléa, cette écrivaine vient de donner le jour, toujours avec la même maison d’édition à « Nous décolonisés ». C’est autour de la liberté et dans la liberté que Hélé Béji a tissé cette analyse qui cherche dans les responsabilités de décolonisés et dans les différentes facettes qui font le duo : politique et exercice des pouvoirs. 


«La décolonisation est la forme la plus instinctive et la plus avancée de la liberté. Elle est l'avant-garde de toutes les libertés. Mais elle est la plus malheureuse de toutes, car elle n'a pas tenu ses promesses... Nous avions fait l'Histoire, nous étions au cœur de l'Histoire, et l'Histoire nous avait comblés à profusion. Pourtant, après avoir reçu en héritage cette grâce miraculeuse, nous ne l'avons pas gardée. Qui nous l'a dérobée ? Cette histoire était la nôtre et, si nous l'avons perdue, c'est de notre faute. Nous n'avons pas recouvré ce dont nous croyions avoir été spoliés, et nous avons dilapidé ce que nous avions reçu», a écrit Hélé Béji. Un livre à lire !


 


«Un homme» de Philip Roth


Ed: Gallimard


Broché : 152 pages- Prix : 29.900 DT


Philip Roth n’est pas à son premier roman. Avec « Un homme », ce romancier est à son vingt-septième ouvrage. D’ailleurs et après avoir exploré les recoins sombres de l’âme de son pays dans ses œuvres récentes (La tache, le complot contre l’Amérique), le grand écrivain new-yorkais Philip Roth revient à une forme plus brève et à une autre de ses spécialités : le roman existentiel. Il n’est plus question de sexe mais de Mort dans « Un homme ». Un ouvrage qui explore le territoire humain par le biais d’histoires qui ont bouleversé ce héros et qui ont fait de lui un homme très différent de ce qu’il avait voulu être. Publicitaire à succès dans une agence à New York, le personnage de Philip Roth a vécu des moments très difficiles et une vie familiale très tourmentée. D’un premier mariage, il a eu deux fils et d’une deuxième union, une fille… Entre l’indifférence de ses gosses et cet amour sans bornes pour sa fille, il oscille. Une expérience qui a marqué énormément sa vie qui l’a vu virer. Une histoire à suivre !


 


«Tunis, par hasard» de Anne Christine Tinel


Ed : Elyzad


Broché : 183 pages- Prix : 12DT


La lucidité et la fluidité de l’écriture sont aussi séduisantes. L’histoire de cette jeune femme qui a débarqué à Tunis par hasard aussi. Accompagnée de son enfant et en quête d’une liberté perdue et d’un nouveau souffle, elle s’est installée à la Banlieue Nord. Et toute une belle et nouvelle vie a commencé quand elle a pris contact avec ces bonnes gens. Dans un quotidien très différent surtout sur le plan social, elle a entamé un nouveau parcours où passé et présent se croisent.


«Le passé affleure dans un présent où la narratrice s’inscrit avec une fine attention au monde qui l’entoure, à ce qui se laisse lire d’une société dans les silences et à l’envers des phrases. Car même si le passé reste chevillé à son corps, c’est l’ailleurs qu’elle sonde et qu’elle découvre dans une plongée menée à la fois dans sa propre histoire et celle des habitants de l’autre pays qu’elle s’est choisi avec la Tunisie. Terrible épreuve que le nettoyage des seiches pour le repas, comme une dissection du cauchemar qui lui vrille le corps…» commente la romancière Cécile Oumhani.


 


Où trouver ces bouquins ?


 


* «Tunis, par hasard» de Anne Christine Tinel est disponible sur les rayons de la librairie Clairefontaine, 4 rue d’Alger, 1000 Tunis.


 


* pour savourer cette profonde analyse menée par l’écrivaine Hélé Béji dans son «Nous décolonisés» et découvrir le destin de «Un homme» vous n’avez qu’à vous adresser à l’une des librairies qui reçoivent systématiquement les nouvelles parutions de Cérès éditions et diffusion. Parmi ces librairies, on cite : «Alamia», «Clairefontaine», «El Moez», «Mille feuilles», «Caliga»…sur Tunis et «Caravelle» à Sfax et «Kacem» à Sousse.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com