El Menzah : Une infirmière trop gourmande





Tunis - Le Quotidien


Une infirmière, âgée d’une trentaine d’années, a été arrêtée par les agents de l’ordre relevant du commissariat d’El Menzah après avoir signé une centaine de traites au profit de plusieurs gérants de magasins d’articles électroménagers.


Le préjudice porte sur une somme de trois cents mille dinars.


Justement, après avoir acheté un ordinateur portable et une imprimante dans un point de vente sis à El Menzah, la suspecte a signé dix traites d’un montant de deux mille dinars.


Présentée à la banque, la première traite a été rejetée. Voulant s’assurer de la situation financière de sa cliente, le commerçant a découvert que celle-ci ne possédait même pas un compte à la banque.


Une plainte fut déposée et une enquête a été ouverte.


Il s’est avéré que l’infirmière faisait l’objet de plusieurs mandats d’arrêt. En effet, d’autres commerçants ont été escroqués par la suspecte de la même manière.


Toujours est-il que le plaignant a facilité le travail des enquêteurs puisqu’il avait réussi à relever le numéro d’immatriculation de la voiture de l’infirmière au moment du chargement de l’ordinateur et de l’imprimante.


Ainsi et après avoir vérifié auprès des services des mines, les auxiliaires de la justice ont pu identifier la suspecte. Il s’agit d’une infirmière exerçant dans un hôpital de la capitale.


Arrêtée, elle a déclaré qu’elle vendait la marchandise au Souk Moncef Bey. Elle en avait gagné, ainsi, l’équivalent de trois cents mille dinars.


Inculpée d’escroquerie, elle a été écrouée en attendant d’être traduite en justice.


 


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com