Canal de Suez : Les Etats-Unis admettent avoir tué un Egyptien





Le Quotidien-Agences


L'ambassade américaine au Caire a admis hier qu'un Egyptien avait été tué lors d'un incident lundi entre un cargo affrété par la marine militaire américaine et des embarcations égyptiennes près du canal de Suez.


"Le Global Patriot (...) a effectué des tirs de semonce vers un petit bateau qui s'approchait du navire alors qu'il se préparait à entrer dans le canal de Suez (...) Il apparaît qu'un Egyptien se trouvant sur le bateau a été tué par l'un des tirs", a expliqué l'ambassade dans un communiqué.


La représentation américaine avait démenti la veille que l'incident avait fait une victime, affirmant que le Global Patriot avait procédé à "deux tirs d'avertissement" en direction du bateau égyptien, précisant que "toutes les balles (avaient) pénétré dans la mer".


Une source au sein des services égyptiens de sécurité avait affirmé la nuit précédente qu'un Egyptien avait été tué après que le navire américain eut ouvert le feu sur deux petites barques de vendeurs ambulants.


L'ambassadeur américain au Caire Francis J. Ricciardone a fait part de ses regrets concernant l'incident, soulignant la nécessité de clarifier les faits.


"Nous regrettons s'il y a eu des victimes (éventuelles), mais nous devons savoir ce qu'il s'est réellement passé des deux côtés", a-t-il dit lors d'une réunion d'hommes d'affaires au Caire.


Selon la source de sécurité égyptienne, les Américains avaient demandé aux embarcations de s'éloigner, puis ont tiré alors qu'elles continuaient de s'approcher du navire, tuant un homme dénommé Mohammad Moktar Afifi.


Un médecin de l'hôpital de Suez, qui a requis l'anonymat, a affirmé que Afifi avait été tué d'une balle. La victime a été enterrée dans la banlieue de Suez.


A Washington, le département d'Etat américain est apparu embarrassé par l'incident.


Les Etats-Unis ont "entamé des discussions de haut niveau pour premièrement, comprendre exactement ce qui s'est passé et pour s'assurer que nous avons une bonne ligne de communication (avec les Egyptiens), claire et ouverte, pour que ce genre d'incident ne se reproduise pas", a déclaré le porte-parole du département d'Etat, Sean McCormack.


Selon un responsable de la sécurité, le Global Patriot, un navire de transport affrété auprès de Global Container Lines, avait commencé à pénétrer dans le canal de Suez pour passer de la mer rouge à la mer Méditerranée.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com