Réduction des troupes US en Irak : Bush sonde ses généraux





Le Quotidien-Agences


Le président George W. Bush s'est rendu avant-hier soir au Pentagone pour poursuivre les consultations le rapprochant d'une décision très attendue sur les effectifs américains en Irak.


Pendant une heure et demie, Bush a consulté ses généraux pour décider sous peu s'il continue à réduire le contingent en Irak après juillet ou s'il observe la pause préconisée par le commandant américain en Irak, le général David Petraeus.


Bush "a reçu l'évaluation la plus actuelle de la situation en Irak, l'analyse des conséquences de notre engagement sur l'état de nos forces armées, et des conseils sur la façon d'agir", a déclaré le porte-parole du Pentagone.


Une bonne partie de la réunion a été consacrée à l'impact de six années de guerre en Irak et en Afghanistan sur le moral et la santé des soldats, a-t-il précisé, alors que l'armée de terre réclame un retour à des rotations de 12 mois au lieu de 15 actuellement.


L'insistance récente de Bush sur son refus de mettre en péril les progrès accomplis, selon lui, au cours des derniers mois est volontiers interprétée comme l'acceptation des recommandations du général Petraeus.


Selon la Maison-Blanche, Bush devrait rendre publique sa décision après que le général Petraeus et l'ambassadeur à Bagdad Ryan Crocker auront témoigné.


Il y a actuellement 156.000 soldats américains en Irak.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com