Handball Super play off : L’aisance du C.A., la rage de vaincre de l’E.S.T.





Les deux clubs de la capitale, le CA et l’Espérance, ont remporté devant respectivement l’ASH et l’ESS, la première manche des demi-finales du Super play off. Mais si les Clubistes seront largement favoris samedi prochain, les Sang et Or ont encore du pain sur la planche. Car l’Etoile n’a certainement pas encore dit son dernier mot.


 


Dans une salle Zouaoui pleine comme un œuf, l’Espérance recevait l’Etoile trois semaines après leur dernier match du championnat qui n’avait aucune incidence sur les chances des deux équipes ou leur classement. Par contre, celui de samedi dernier entrait dans le cadre du Super play off. Si les Sang et Or alignaient leur équipe au grand complet, l’Etoile était handicapée par l’absence de son principal animateur, Sobhi Saied, et son jeune pivot, Hamdi Aissa.


Cela n’empêcha pas l’Etoile de démarrer en trombe la première partie du match qu’elle domina en prenant l’avantage dès le début du match. Grâce au métier de Seboui, qui n’a pas démérité en position de demi centre, mais surtout Gafsi et Sacha, ainsi que Mohamed Tajouri, auteur de magnifiques arrêts mais qui a, malheureusement, perdu son sang froid, l’Etoile essaya de creuser l’écart mais sans qu’il ne dépasse deux buts (1-3 puis 2-4). A chaque fois, les camarades de Gharbi revinrent à la hauteur de son adversaire (4-4). Cette égalisation fut de courte durée puisque les hommes de Sayed Ayari exploitèrent judicieusement les multiples erreurs techniques et la précipitation des Sang et Or tant en défense qu’en attaque pour faire grimper leur avantage à quatre buts (7-11), les hommes de Mohamed Ali Seghir ratant ainsi trois penalties successivement. Mais cela ne les empêcha pas de réussir une belle remontée pour égaliser à (11-11) grâce notamment à un Gatfi plus audacieux que d’habitude.


Mais la fin de cette première période va permettre à l’Etoile de distancer les locaux et termina en roue libre en terminant avec quatre buts d’avance (12-16).


L’entame de la reprise sera analogue à la fin de la première mi-temps puisque les Etoilés aggravèrent leur avantage avec deux nouveaux buts (12-18). A ce moment là, le match semblait plié mais c’était sans compter avec la rage de vaincre des Sang et Or et le fléchissement inattendu de l’Etoile.


Encouragé par son public, l’Espérance va pourtant réussir une remarquable remontée grâce à un Sélim Zheni quasi infranchissable dans les bois, les tirs foudroyants de Ben Abdallah, le sens du jeu du jeune Alouini mais aussi à une défense plus vigilante et plus agressive. Elle va revenir sur son adversaire et égaliser à (19-19). Mieux même puisqu’elle prend l’avantage pour la première fois dans ce match (21-20), et ne le lâchera plus. En face, l’Etoile ne parvenait plus à retrouver ses repères offensifs d’autant plus que Hedoui était diminué par une légère blessure, Seboui semblait fatigué et la défense avait perdu sa sérénité. Du coup, l’Espérance ne laissa pas passer sa chance et conforta même sa victoire pour l’emporter finalement par trois buts d’écart au terme d’un match au suspense intenable (27-24).


EST : Helal (1’à 20’, 4 arrêts), Zhéni (20’à 60’, 11 arrêts), Ben Abdallah 6 buts, Gharbi 5 buts, Ben Romdhane et Gatfi 4 buts, Hmem 3 buts, Settari et Horri 2 buts, Alouini 1 but.


ESS : Tajouri (1’ à 39’, Tajouri 11 arrêts), Bouali (39’ à 60’, 2 arrêts), Gafsi 7 buts, Sacha 6 buts, Hedoui 5 buts, Ghali, Nijaoui et Seboui 2 buts.


Expulsions : Settari 2X2’, H. Hmem, Laameri et Gharbi 1X2’ contre l’EST ; Ghali et Sacha 2X2’, Gafsi et Fathallah 1X2’, Ben Amor carton rouge contre l’ESS.


Dans l’autre demi finale disputée finalement à Nabeul, la salle de Hammamet n’ayant pas été homologuée, les hommes de Hafedh Zouabi ont réagi vigoureusement et ont dominé la rencontre de la tête et des épaules grâce à un Aymen Hammed euphorique. Dès la première période, les Clubistes s’étaient octroyé un avantage de sept buts, avantage qui grimpa à onze buts au coup de sifflet final. Score de la rencontre (32-21) en faveur du CA.


 


ABDELLATIF


 


__________________


 


Leurs impressions


 


Mohamed Ali Seghir


«Nous avons commis plusieurs erreurs en première mi-temps à cause de la précipitation avec des passes à l’adversaire et beaucoup de manque de réussite avec trois penalties ratés. En seconde mi-temps, nous nous sommes ressaisi en défense avec plus de solidarité et d’agressivité. En attaque, nous avons mieux varié nos actions. La concentration de mes joueurs en attaque a été essentielle en plus de notre motivation et du formidable soutien de nos supporters»


Sayed Ayari


«Chaque équipe a dominé une mi-temps. Malgré l’écart obtenu par mes joueurs, il fallait rester vigilant. Mais nous avons connu un fléchissement qui nous a été fatal. En outre, Sobhi Saied et Hamdi Aissa nous ont beaucoup manqués. Dans ce genre de matches, il faut éviter les erreurs mais avec sept passes à l’adversaire et dix tirs ratés, on ne pouvait espérer mieux».


__________________


 


L’E.S.T. et l’Etoile risquent le huis clos !


 


La rencontre du samedi entre l’Espérance et l’Etoile dans la salle Zouaoui a été noirci par de jets de projectiles de la part des deux galeries. C’est ce que les arbitres suédois ont consigné sur la feuille de match. Ils ont, en plus, précisé que le jet de projectile provenant de la galerie étoilée avait touché l’un d’eux. En effet, l’un des arbitres fut touché à la cuisse par une pièce de monnaie.


Ainsi la FTHB, qui avait déjà sanctionné les deux équipes d’un blâme et de 500 dinars d’amende, va certainement se pencher sur la question et prendre les sanctions qui s’imposent.


Conformément à ses règlements et en se basant sur la progressivité des sanctions, la FTHB serait amenée à décréter le huis clos pour les prochains matches des deux équipes. Ainsi la rencontre de samedi prochain entre les deux formations risque de se dérouler sans la présence du public (en cas de huis clos décrété contre l’Etoile) alors que l’Espérance pourrait, en cas de qualification en finale, jouer le match dans lequel elle reçoit son adversaire devant des gradins vides, ou, en cas d’élimination, le huis clos éventuel prononcé contre elle pourrait être effectif au début de la saison prochaine.


 


ABDELLATIF


__________________


 


Play out : Beni Khiar et Gremda en évidence


 


La première journée du play out a été dominée par deux exploits. Le premier est à mettre au crédit de l’EBSBK qui a obtenu une superbe victoire en déplacement à Menzel Témime. Dans le même groupe, le Sporting de Moknine a pratiquement condamné les Arianais à la descente en les dominant nettement par huit buts.


Dans l’autre groupe, El Makarem de Mahdia fut accroché par l’US Gremda qui constitue la bonne surprise de cette fin de saison. Les progrès accomplis par cette équipe sont très intéressants et le nul obtenu chez le finaliste de la Coupe, est un bon résultat. Enfin, la JSK a largement dominé le Stade Nabeulien par huit buts d’écart.


 


Poule A


Résultats


USTé - EBSBK (24-26)


SCM- ASHA (28-20)


Classement


1) SCM 4 pts


2) EBSBK 3 pts


3) USTé 3 pts


4) ASHA 1 pt


Poule B


Résultats


JSK - SN (36-28)


EMM - USG (32-32)


Classement


1) JSK 4 pts


2) EMM 4 pts


3) USG 2 pts


4) SN 1 pt




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com