Barak déconseille au Hezbollah une confrontation armée avec Israël





Al Qods occupée-Agences


Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, a déconseillé hier au Hezbollah libanais de se risquer à une confrontation armée avec l'Etat hébreu.


"Les soldats de Tsahal (l'armée israélienne) surveillent ce qui se passe de l'autre côté de la frontière avec le Liban, et je ne conseille à personne de tester Israël qui est le pays le plus puissant de toute la région", a-t-il déclaré à la radio publique israélienne.


Barak a tenu ces propos lors d'une tournée d'inspection à la frontière israélo-libanaise.


Selon la radio, il a par ailleurs affirmé lors d'une séance à huis clos de la commission parlementaire des Affaires étrangères et de la Défense que "le Hezbollah continue de s'équiper en armements, avec l'aide de l'Iran".


De même source, Barak a aussi indiqué que le Hezbollah évitait les provocations, estimant qu'elle avait tiré les leçons des coups qui lui ont été infligés durant la guerre du Liban.


Ce conflit, à l'été 2006, a fait plus de 1.200 tués au Liban, civils pour la plupart, et 160 tués, côté israélien, en majorité des militaires.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com