Volley-Ball Nationale A : C.S.S – Saydia : explication au sommet





Le volley tunisien vivra certainement l’un des meilleurs matches de la saison à l’occasion de la 15ème journée de la première phase de la Nationale A. Une rencontre entre deux grandes écoles. L’enjeu ?


La qualification au Super play off.


 


Aujourd’hui, notre championnat entre dans une phase cruciale pour les équipes de tête. Seule l’Espérance est déjà qualifiée. C’est donc en toute quiétude qu’elle ira à Haouaria pour croiser le fer avec des Aigles ne volant pas si haut que çà ces derniers temps.


La Saydia, qualifiable certes, et bénéficiant d’une fin de parcours assez clémente, est pourtant dans une position très inconfortable. En effet, les Banlieusards ont aujourd’hui une obligation de résultat et glaner au moins un point face au CSS à Sfax, équivaut à une qualification en tant que quatrième au pire des cas.  Son adversaire du jour a le dos au mur en raison  d’une fin de championnat très difficile puisqu’il aura à jouer et l’Espérance et le COK. Le face à face d’aujourd’hui s’annonce donc palpitant, mais gare à la pression.


«C’est un vrai match de qualification. Le CSS et la Saydia ont quasiment le même niveau, d’ailleurs le classement général le reflète bien. Nous avons bien bossé et espérons que nous serons tous au top. Le match se jouera sur des détails. L’équipe qui gardera son calme, qui saura digérer la pression commettra moins de fautes et donc gagnera. Je pense aussi que la réussite en défense sera un facteur déterminant», dixit Hosny Karamosly ; le pointu sfaxien.


Guidara, le capitaine banlieusard n’est pas moins lucide: «Nous ne jouerons que la victoire. Nous ne voulons pas nous égarer avec les petits calculs. Une chose est sûre : la pression est sur  nos adversaires du jour. Côté jeu, nous nous sommes bien préparés, nous avons décelé des points faibles chez nos adversaires et comptons bien sûr les exploiter».


L’Etoile, pour sa part, est maîtresse  de son destin et entame cette dernière ligne droite en toute sérénité puisqu’elle n’aura  à jouer que des clubs de la deuxième moitié du tableau. Toute à l’heure, elle ne devrait pas trouver de grandes difficultés pour venir à bout d’un Tunis Air Club en perdition depuis plusieurs journées.


Revenons au COK. Lâchés par le quatuor de tête, les coéquipiers de Slim Chékili ne désespèrent pas pour autant : un  petit point n’est pas tellement difficile à rattraper.  Encore faut-il  qu’ils arrivent à battre les Transporteurs de Sfax  chez eux.


Enfin, à Carthage nous vivrons un petit sommet entre deux formations qui ont fait montre de respectables possibilités. Carthaginois et Hammam-Lifois sont en mesure de présenter un volleyball de belle facture prouvant ainsi leur nouveau standing.


 


Mondher JEBENIANI


_________________


 


Rendez-vous


Salle Zouaoui (18.30): TAC - ESS (Arb. : Yousfi – K.Zammit)


Salle Carthage (18.30): USC - CSHL (Arb. : J.Triki – M.Baouab)


Salle Haouaria (18.30): ASH - EST (Arb. : Ben Chaabane – Kabani)


Salle Sfax (16.30): USTS - COK (Arb. : F. Bouhouche – Torjmane)


Salle Sfax (18.30): CSS - SAY (Arb. : Hsouna – Boudeya)




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com