Premier Salon de la Création d’Entreprises : Un autre rendez-vous pour les porteurs de projets….





Tunis-Le Quotidien
Le Salon de la Création d’Entreprises est le nouvel événement qui viendra à partir d’octobre prochain, s’ajouter à l’agenda des rendez-vous dédiés aux jeunes diplômés porteurs d’idées de  projets. Les objectifs ainsi que les principales composantes de ce salon ont été présentés hier à Tunis, lors de la conférence de presse donnée par M. Mohamed Ben Abdallah, directeur général de l’API. 
Organisé par le Ministère de l’Industrie, de l’Energie et des PME, en collaboration avec le Ministère de l’Enseignement et de la Recherche Scientifique, le premier Salon de la Création d’Entreprises se veut un nouvel outil de promotion du dispositif national de création d’entreprises. C’est un événement qui s’inscrit donc dans le cadre de la campagne nationale de création d’emplois.
«Ce rendez-vous viendra couronner toute une série d’actions menées par l’Agence de Promotion de l’Industrie (API) en vue de stimuler la création d’entreprises durant ces trois dernières années», a indiqué M. Mohamed Ben Abdallah, directeur général de l’API lors de la conférence de presse qu’il a donnée hier à Tunis.
Le DG de l’API, qui a noté à propos des préparatifs pour le salon qu’ils ont duré plus d’une année «au cours de laquelle on est allé voir l’expérience étrangère en la matière », a affirmé que l’objectif de l’événement «est clair» : «depuis avril 2005, l’API a coordonné pas moins de 18 événements à travers toutes les régions du pays pour faire vulgariser auprès des jeunes diplômés les différents mécanismes mis à leur disposition pour créer leurs propres entreprises. La première édition du Salon de la Création d’Entreprises qui aura lieu le 17 et 18 octobre 2008 viendra couronner toutes ces campagnes qui ont réussi à attirer 50 mille jeunes».
Etant donné que ce sera la toute première édition, en attendant sa maturité, les organisateurs assurent avoir été raisonnables pour ne pas placer la barre très haut en ce qui concerne le nombre de visiteurs attendus. «Nous espérons avoir entre 8 et 10 mille visiteurs. D’ici là, nous comptons beaucoup sur tous ceux qui sont concernés par le sujet de l’emploi pour mettre la main à la pâte pour cibler le public».
Attendus de toutes les régions, diplômés du supérieur, étudiants, dirigeants d’entreprises, cadres et cadres supérieurs, candidats aux « congés-création » et  porteurs de projets trouveront dans l’espace qui sera aménagé les 17 et 18 octobre prochain au Palais des Expos du Kram,  les réponses à toutes les questions qu’ils pourraient poser.
Les visiteurs, qui seront accueillis dans 3 espaces différents, auront l’opportunité d’accéder à toutes les informations pouvant intéresser un futur entrepreneur. 
Sur une surface de 3000 mètres carrés d’exposition, 250 exposants sont attendus dans quatre villages thématiques. Ces espaces seront successivement, dédiés au « financement », à « l’accompagnement », aux «conseils et à l’expertise » et à « l’innovation et les TIC ».
Les deux autres espaces seront consacrés eux rencontres et aux partenariats. L’espace rencontres et animations abritera 17 événements, 6 conférences, 20 ateliers en plus d’un grand débat lors duquel 4 chefs d’entreprises, qui ont réussi dans leurs carrières, viendront partager leurs expériences avec les jeunes porteurs de projets.
Toujours dans le même esprit de dialogue, l’espace «conseils d’entrepreneurs», sera dédié à 30 autres chefs d’entreprises qui se prêteront durant 2 jours à l’expérience de dialogue avec les jeunes.   
Le 3e espace  sera consacré aux consultations individuelles. 40 experts et conseils assureront des rencontres en tête-à-tête avec des jeunes porteurs d’idées de projets.
Par ailleurs, le Salon abritera un autre espace qui sera dédié au partenariat. A propos de cet espace, M. Mohamed Ben Abdallah espère «que 620 événements auront lieu dans cet espace avec 120 projets et 500 rencontres pour proposer en face à face des plans d’affaires finalisés à des institutions de financement».
Ils attendant le jour «J», il reste encore 6 mois durant lesquels un grand travail de communication devrait se faire pour que le Salon réussisse à drainer les 10 mille jeunes comme l’espèrent les organisateurs. 

Hassen GHEDIRI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com