Après les éoliennes,… les hydroliennes !





L’expérience vient d’être lancée en France le même jour que le passage à l’heure d’été. Comme un signe; celui que la maîtrise d’énergie est une affaire de plus en plus sérieuse qui mérite que l’on s’attarde sur les moindres détails qui nous permettent de grappiller, çà et là, les moindres gains.


Savez-vous, par exemple, que si vous laissez votre téléviseur en veille pendant toute une nuit, c’est exactement comme si vous aviez regardé deux films de 1h30 chacun ?! Alors, mettez les multiprises sur Off, svp.


Mais retournons à cette nouvelle trouvaille technologique ; l’hydrolienne. De fait, elle est exactement comme une éolienne mais, au lieu d’utiliser les courants d’air pour fonctionner, elle utilise plutôt les courants marins.


Le projet n’en est qu’à ses débuts mais on sait déjà que les courants marins sont, dans la majorité des cas, plus forts et plus constants que le vent. Et c’est prometteur. Et la Tunisie, qui regarde toujours vers l’avenir, devrait se pencher sur ce projet pour voir s’il ne pourrait pas nous apporter quelque chose dans notre lutte acharnée pour minimiser la facture énergétique.


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com