Les jeunes et la célébrité : Le chemin le plus court pour la richesse





Le cinéma, le mannequinat, le sport, la télé réalité, le showbiz… font rêver nombre de jeunes. Ces domaines peuvent leur offrir l’occasion d’être sous les feux de la rampe. De nombreux jeunes sont obnubilés par le vedettariat. Ce constat est-il vrai ?


 


Tunis-Le Quotidien


Tout jeune rêve d’avoir une belle demeure, de posséder une voiture de rêve, d’avoir une penderie bien garnie et d’être l’idole d’un grand nombre de fans. Cela ne semble accessible que via la célébrité. Les fantasmes des jeunes tournent également autour d’un «way of life»  sophistiqué. De plus, à un certain âge, on est généralement fasciné par le monde glamour du vedettariat, dans la mesure où une vie de star est réputée être d’une grande splendeur. Devenir vedette semble donc le chemin le plus court pour une vie «cinq étoiles de luxe» ! Toutefois, ce chemin vers la célébrité est généralement difficile et périlleux. Sauf qu’avec la naissance du concept de la télé-réalité, avec le boom du showbiz et grâce aux producteurs toujours en quête de nouvelles… têtes, il suffit d’être un peu doué et avoir une belle frimousse pour passer sous les projecteurs. D’ailleurs, l’on se contenterait d’être au cœur de l’actualité et exposé au public même pour une période éphémère. Ceux qui ont des dons artistiques et qui veulent atteindre les sommets n’ont plus qu’à tenter leur chance !… Mais, en réalité, cette vie de star tant convoitée par les jeunes n’est pas aussi facile et fascinante qu’on le croit. En fait, les personnes célèbres doivent maintenir le cap pour garder leur place dans le monde du showbiz, une entreprise qui n’est pas de tout repos tellement la concurrence peut être rude… Nombre de jeunes semblent, toutefois, prêts à relever le défi. D’autres ne sont pas prêts à faire des concessions. Ils ne sont pas du tout attirés par la célébrité et pensent que pour vivre heureux, il faut vivre caché.


 


Yassine, élève de 18 ans, adore chanter. Ayant une belle voix, le jeune homme a pensé à un moment donné devenir chanteur de hip hop. Sauf qu’avec du recul, il ne se sent plus prêt à se consacrer entièrement au chant. «D’abord, je dois préciser que ce que je trouve le plus attrayant dans la vie d’une personne célèbre ce n’est pas la célébrité en tant que telle. Ce qui m’a toujours fasciné c’est d’abord qu’une star arrive très facilement à faire fortune. Il est probable que je ne pourrais pas rassembler, même après toute une carrière professionnelle, la moitié de ce qu’une star peut gagner en un seul contrat. C’est ce qui explique l’engouement des jeunes pour ce style de vie. En outre, c’est vraiment agréable de vivre de l’art. Je crois que la plus grande chance que l’on peut avoir, c’est d’exercer un métier qu’on aime vraiment beaucoup. Et l’on ne peut pas être artiste sans aimer l’art ou footballeur sans aimer le foot. Donc ces personnes célèbres ont non seulement la chance d’exercer un métier qu’elles aiment, en plus, cela leur rapporte vraiment beaucoup d’argent. Lorsque j’étais plus jeune, je caressais l’idée de devenir une star et de chanter devant des milliers de spectateurs. Mais, après coup, je me suis rendu compte que cela ne rime à rien. Non seulement c’est un domaine totalement imprévisible, de plus, je crois que je n’ai pas le talent qu’il faut. Et il faut être réaliste. A présent, je me contente de bosser pour réussir mes études et je laisse le reste au hasard. Qui sait ? Peut-être qu’un jour je figurerai dans ce journal en tant qu’artiste chanteur de grand renom et non pas comme un jeune qui a juste des ambitions et des rêves», espère-t-il.


Sami, étudiant de 21 ans, joue au handball depuis des années. Le jeune homme pense avoir le talent qu’il faut pour devenir un handballeur professionnel. «Je vais être franc, ce n’est pas le fait de devenir célèbre qui m’intéresse le plus. A vrai dire, on ne court après le monde de la célébrité que pour pouvoir travailler dans un domaine qui nous tient à cœur et qui est suivi et évalué par un public. Moi j’ai déjà une chance. Je joue au hand. Mais si je veux devenir un sportif professionnel, c’est parce que cela peut m’ouvrir les portes de la fortune. Je suis étudiant en première année comptabilité et gestion. Et même si je bosse comme un dingue, je ne pourrai jamais avoir autant d’argent qu’un sportif professionnel. En fait, les études ne rapportent pas beaucoup. On y croit au début, mais ensuite on se rend compte que les études ne rendent pas riche à moins que l’on soit un deuxième Einstein. Et encore ! Par contre, si on est chanceux et qu’on sait vraiment jongler avec le ballon, c’est la richesse sans fatigue. Voilà pourquoi tous les jeunes sont fous du monde des stars ! Ce n’est sûrement pas pour la célébrité, mais parce que cette popularité est le visa d’entrée pour la vie des riches. D’ailleurs, lorsqu’on est vedette, on n’a plus de vie privée et, quoi qu’on fasse pour se cacher, on est aussitôt «mis à nu» et notre vie est étalée dans les journaux pour le grand public. C’est le prix à payer si on veut sortir de l’ombre», dit-il.


Moez, étudiant de 23 ans, aurait également aimé être célèbre. Toutefois, il pense que ce rêve ne lui est plus possible désormais. «Il y a quelques années, je jouais au foot et je rêvais de devenir joueur professionnel parce que c’est une source inépuisable d’argent. Mais, j’ai arrêté de jouer et maintenant j’ai dépassé l’âge pour avoir une telle ambition. Et puis, franchement, je me débrouille assez bien. Mais je ne crois pas être de taille pour faire carrière dans le foot. C’est un crime que d’avoir des ambitions qui dépassent nos capacités. Cela fait perdre beaucoup de temps à fantasmer sur un truc qui ne deviendra jamais réel. La célébrité n’est pas toujours positive. Certes, une star est généralement riche surtout si elle est reconnue à l’échelle mondiale et elle peut donc se procurer tout ce dont elle rêve. Une personne célèbre peut également voir les portes s’ouvrir devant elle. Je ne crois pas que quelqu’un puisse refuser un service demandé par une vedette mondiale ! Mais en contrepartie, les artistes ont une très courte durée de vie et ils doivent carburer à fond avant de vieillir. En plus, ils n’auront jamais la paix. Il y a toujours des yeux braqués sur eux et tous leurs actes passent au peigne fin. Ce qui ne doit pas être très plaisant. En plus, le moindre accident peut faire tomber à l’eau tout ce qu’il a été bâti. Et ce, sans oublier qu’il y aura beaucoup de concurrents et de rivaux qui essayeront de les abattre. En repensant à tout cela, je dis qu’il est peut-être préférable de vivre inconnu mais au moins en paix», dit-il.


Mohamed, 18 ans, n’a jamais été tenté par la vie de star. Le jeune homme aime vivre tranquille dans un petit coin douillet et discret. «Les gens célèbres ne peuvent pas mener une vie ordinaire. Ils doivent toujours agir convenablement parce qu’ils sont « suivis » en permanence. De plus, il faut être vraiment talentueux pour mériter la célébrité. Ce qui n’est pas évident… Je ne pense pas avoir un talent spécifique, raison pour laquelle je ne peux pas rêver de devenir célèbre. Je me contente de m’investir à fond dans mes études et je ne rêve que de réussir ma vie professionnelle et de vivre à l’abri du besoin. Le monde des stars ne m’emballe pas du tout d’autant plus que certains doivent faire des concessions pour y parvenir. Ce qui se fait parfois aux dépens de nos principes et de nos convictions», dit-il.


 


Abir CHEMLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com