Selon le chef d’état major américain : Trop tôt pour savoir qui a gagné à Bassorah





Le Quotidien-Agences


Le chef d'état-major interarmées américain, l'amiral Michael Mullen, a indiqué qu'il était trop tôt pour dire qui avait gagné ou perdu lors des récents combats entre forces gouvernementales irakiennes et miliciens du chef chiîte Moqtada Sadr à Bassorah.


L'amiral Mullen s'est félicité de l'initiative du Premier ministre irakien Nouri al-Maliki de lancer une opération militaire contre les miliciens chiîtes.


«J'approuve la volonté stratégique du premier ministre» irakien, a-t-il déclaré dans une conférence de presse.


«Nous attendions ce moment, lorsque les forces de sécurité irakiennes prendraient en fait l'initiative et se montreraient aggressives pour protéger leur propre sécurité», a ajouté le chef d'état-major.


«De ce point de vue, la volonté stratégique a été, je pense, très positive» a-t-il dit.


Mais l'amiral a indiqué qu'il n'était pas possible pour l'instant de déclarer un vainqueur. «Je pense qu'il est trop tôt pour dire quelle en a été l'issue stratégique et si c'était une victoire ou une défaite», a-t-il ajouté.


Maliki a lancé il y a une semaine une opération contre des miliciens dans la deuxième ville d'Irak, Bassorah, 550 km au sud de Bagdad.


 Les combats ont beaucoup diminué ces dernières 48 heures mais l'opération «se poursuit» a ajouté l'amiral Mullen.


Il a également indiqué que les forces armées américaines maintiendraient leur retrait de cinq bataillons en dépit de la récente recrudescence de la violence en Irak, ramenant cet été le nombre des troupes américaines à 130 000 soldats, le même niveau qu'avant l'envoi de renforts il y a plus d'un an.


«En ce moment, nous en restons encore au retrait de la cinquième brigade, la dernière brigade de renforts qui repartira vers la fin du mois de juillet» a-t-il dit.


Le commandant des forces américaines en Irak, le général David Petraeus, et l'ambassadeur des Etats-Unis en Irak, Ryan Crocker, doivent présenter un rapport sur la guerre en Irak devant le Congrès la semaine prochaine.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com