E.S.T. – R. Barnoussi Service minimum (2 – 0)





Après une entame de matche réussie, l’EST a connu certaines difficultés pour se débarrasser d’un Rached Barnoussi, accrocheur et passer au prochain tour.


 


Fortement remaniée par rapport au match aller, avec Mejri, gardien, Hammi, Zied Derbali en défense, Zaïem au milieu et Sameh Derbali en attaque, l’Espérance a abordé le match avec la nette détermination de prendre option d’entrée. Un pressing haut et dédoublement sur les flancs. Et dès la (9’) un penalty est obtenu suite à une main de Hariri qui a bloqué un centre de S. Derbali. Chargé de l’exécution, Zaïem ne s’est pas fait prier pour marquer (1-0). Une entame de match idéale pour l’EST appelée à trouver le chemin des filets de nouveau. Le Rachad Barnoussi, bien disposé sur le terrain tentait tant bien que mal de résister et d’attaquer avec Aït Bihi ou Sikroumi. Après deux “têtes” de S. Derbali et Chaâbani, S. Derbali, seul, allait rater le second but en tirant au dessus. A la (23’) sur corner d’Abou Cherouane, Khelifa de la tête reprend sur le poteau avant que Khemis Lahou ne marque contre son camp (2-0). Le scénario idéal pour le représentant tunisien. A partir de là, les Marocains n’avaient plus d’autre choix que de sortir de leur zone pour attaquer et perturber la quiétude de la défense sang et or. Au fil du temps, les camarades de Goumiri devenaient même entreprenants, alors que les Tunisiens cherchaient un troisième but synonyme de sérénité et ce jusqu’à la pause.


Après les citrons, le rythme a baissé sensiblement et le jeu était devenu par moments égal. A la (56’) un tir du Marocain Aït Bihi est passé légèrement au dessus, réveillant de la sorte les Sang et Or, joueurs et public et accordant davantage de confiance aux visiteurs. Poussés par la galerie, les camarades de Chaâbani repartaient alors à l’attaque sur le flanc droit par Hammi et S. Derbali. A la (63’) Zaïem, blessé à la tête, devait céder sa place à Felhi dans le couloir droit. Deux minutes plus tard, Khelifa allait rater un troisième but en tirant mollement alors qu’il était bien placé. A mesure que les minutes s’égrenaient, le suspense augmentait même si ce score de deux à zéro qualifiait l’Espérance. Jouant le tout pour le tout, les Marocains se donnaient à fond dans le dernier quart d’heure. Une tête de Bourima donnait des soucis à la défense espérantiste à la (76’).


Dans l’autre camp, Khelifa d’un tir lointain voyait le cuir effleurer la transversale (80’). Les dernières minutes étaient difficiles pour les protagonistes qui se donnaient à fond : les uns pour conserver leur acquis, les autres pour renverser la tendance. Le dernier mot est revenu à l’EST mais après bien des frissons.


 


Formation de l’EST : Mejri, Hammi, Chammam, Chaâbani, Z. Derbali, Mahjoubi, Zaïem (Felhi 56’ puis W. Yaken 86’), Aboucherouane, (Darragi 71’) Youssefi, S. Derbali.

Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com