Handball Super play off : Le C.A. passe, l’E.S.S. et l’E.S.T. attendent





Le CA est la seule équipe, pour le moment, à s’être qualifié pour la finale du championnat de Tunisie après sa seconde victoire devant l’ASH. En effet, l’Espérance a raté sa quête d’un second succès devant une Etoile qui n’a pas lâché malgré une entame de match catastrophique. Les deux clubs se retrouveront ce soir (18h30) pour la Belle à Sousse.


Le sommet des demi-finales retour du super play-off entre l’Etoile et l’Espérance s’est déroulé dans une salle olympique de Sousse désespérément vide après le huis clos décrété par la FTHB. Certes, la rencontre n’a pas tenu ses promesses sur le plan du niveau technique, mais elle a réussi à tenir en haleine la poignée de présents, surtout durant les cinquante premières minutes.


En effet, l’Espérance entra rapidement dans le vif du sujet et parvient à mener à la marque grâce aux arrêts de Selim Zheni, impérial dans les bois, à Wael Horri qui retrouve graduellement ses meilleures sensations et à un collectif qui semblait très présent sur le plan psychologique. En face, les Etoilés, pourtant renforcés par le retour des blessés, Sobhi Saied et Hamdi Aissa absents lors du match aller, éprouvaient beaucoup de peine à trouver leurs marques tant en défense qu’en attaque. Les joueurs de Mohamed Ali Seghir vont creuser l’écart et mener au score (5-1) avant de voir l’Etoile revenir petit à petit et engranger les buts pour revenir à seulement deux buts d’écart 6-4. Entre-temps, les Sang et Or faisaient preuve de maladresse surtout en phase offensive à cause de la précipitation des Settari, Gharbi et autres qui ratèrent vraiment le KO. Ces multiples ratages n’empêchèrent pas l’EST de s’adjuger de nouveau l’écart pour obtenir trois buts d’avance (9-6). Mais les Etoilés, et dans un dernier sursaut rageur en cette fin de première période, vont revenir à la marque en limitant la casse et en parvenant à réduire la marge à un petit but de retard (11-10) à la fin de cette première mi-temps.


Le début de la seconde mi-temps allait être favorable à l’Espérance, du moins lors des premières minutes, puisqu’elle allait, de nouveau, s’octroyer un avantage de trois buts : (13-10), puis (14-11) et enfin (15-12). Cependant, les hommes de Sayed Ayari, et sous l’impulsion de Slim Hedoui, efficace à merveille, de Sobhi Saied partiellement rétabli et qui organisait le jeu de son équipe avec beaucoup d’agilité et d’intelligence, ainsi que Dhaker Sboui, se remirent en marche et allaient égaliser (16-16) avant de prendre l’avantage pour la première fois pendant de match à la 41e minute, (17-16). Mais, l’Espérance demeurait concentrée et ne paraissait pas vouloir se relâcher. Elle va même reprendre l’avantage grâce aux buts de Gatfi et Horri qui permirent à leur équipe de reprendre deux buts d’avance (20-18). Mais cet avantage va s’avérer de courte durée dans la mesure où les coéquipiers de Bouali, entré en seconde mi-temps et auteur de quelques parades décisives, vont de nouveau égaliser (21-21). Puis, ils vont s’envoler vers la victoire en signant trois buts tout en n’encaissant aucun (24-21 pour les Etoilés) puis un nouveau trois à zéro (28-22) avant une dernière réaction de l’Espérance pour ramener le résultat à des proportions plus acceptables. Score final : 28-24 pour l’Etoile.


ESS : Tajouri (1ère MT, 2 arrêts), Bouali (2e MT, 5 arrêts), Hedoui 9 buts, Gafsi 6 buts, Saied 4 buts, Sacha et Seboui 3 buts, Aissa 2 buts, Fathallah 1 but.


EST : Zheni (Jusqu’à la 50e minute, 11 arrêts), Helal (Jusqu’à la fin du match, 0 arrêt), Horri et Gatfi 6 buts, Gharbi 4 buts, Ben Abdallah, Settari et Ben Romdhane 2 buts, Alouini et H.Hmam 1 but.


Expulsions : Sacha 2X2’ et Fathallah 2’ contre l’ESS, Ben Abdallah, Alouini et Ben Romdhane 2’ contre l’EST.


Confirmation clubiste


Quant au Club Africain, il a confirmé sa victoire devant son adversaire hammamétois en lui infligeant sa seconde défaite en autant de rencontres. Après le large succès de l’aller par onze buts d’écart, les hommes de Hafedh Zouabi connurent plus de difficultés pour s’en sortir à leur avantage puisque les camarades de Boudhina leur tinrent la dragée haute durant la majeure partie du match. En première période, les coéquipiers de Aymen Hammed menaient déjà par un avantage de trois buts (14-11) avant d’ajouter un autre but au coup de sifflet final (31-27).


 


ABDELLATIF


___________________


 


Leurs impressions


 


Sayed Ayari


«Nous avons mal entamé notre match dans la mesure où mes joueurs ont subi le contre coup du huis clos. Nous avons concédé beaucoup d’espaces aux attaquants adverses. De plus, nous avons laissé voir beaucoup de lacunes sur le double plan offensif et défensif. Malgré ces défaillances, mes joueurs ont fait preuve de cran grâce à leur formidable mental. On a pu ainsi limiter les dégâts en cette première période en ne se faisant devancer que d’un seul but. Au début de la reprise, nous étions encore crispés mais on a su surmonter notre handicap malgré la défaillance de Gafsi. Il faut dire que le retour de Sobhi Saied a aidé le groupe puisqu’il s’est relayé intelligemment dans l’organisation du jeu avec Seboui. Il faut cependant noter que l’arbitrage, malgré la compétence reconnue des deux arbitres, a été l’auteur d’appréciations bizarres.


En ce qui concerne le match d’aujourd’hui, il sera plus délicat à négocier et il faudra surtout éviter l’excès de confiance en restant sur nos gardes».


 


Mohamed Ali Seghir

«Mon équipe a très bien entamé son match avant de tomber dans la précipitation avec de nombreux ballons ratés en attaque qui nous ont privés de creuser un écart plus conséquent et plus important en première mi-temps. Il faut aussi dire que la blessure de Ben Abdallah nous a privés d’un atout crucial. Nous sommes motivés pour disputer aujourd’hui une troisième manche de qualité. Nous n’avons pas abdiqué, loin de là, et on va jouer nos chances à fond pour aller en finale».


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com