A.S.M. : Mahjoub pour libérer les potentialités inhibées





Dixième club à avoir limogé son entraîneur cette saison, l’ASM inaugure une nouvelle page «technique» de son histoire. Avec aux commandes, Mrad Mahjoub, connu pour sa compétence et surtout ses hautes valeurs morales.


Sur le plan strict du choix, les dirigeants marsois ne se sont sûrement pas trompés, puisque le cadre général dans lequel opérera Mrad Mahjoub sied parfaitement au profil de l’homme. D’un autre côté, l’ex-coach marsois, Kaïs Yaâcoubi, a quitté l’arène du Chtioui sur une belle note, en vrai professionnel, soucieux, avant tout, de laisser le meilleur souvenir possible, une séparation d’avec un club faisant tout à fait partie des risques inhérents à la carrière d’un entraîneur. C’est ainsi que sitôt le divorce consommé, il a accepté d’avoir une réunion avec son collègue pour assurer une passation souple, une transition pour le bien de l’équipe avec laquelle il a entretenu une indéniable convivialité. Il n’en fallait donc pas plus pour que le nouveau patron commençât sans plus tarder, sa nouvelle mission. Après une séance inaugurale, assimilable à une première prise de contact avant-hier, une deuxième séance, matinale celle-ci a été effectuée hier, suivie immédiatement par une réunion ayant groupé l’entraîneur et les membres de la commission FB. Si les grandes lignes de ce nouveau mariage ont été tracées, certains menus détails sont, à l’évidence, à finaliser. Ceci dit, Mrad Mahjoub aura à veiller sur les destinées techniques de l’équipe jusqu’à la fin du présent exercice, soit pour le compte des 6 journées restantes. Il ne pouvait en être autrement dans la mesure où l’assemblée générale du club aura, cette saison, un caractère électif. Et l’actuel BD ne peut s’engager avec un entraîneur, et d’après les premiers échos, Mrad Mahjoub s’est déjà adressé aux joueurs dans le sens d’une exhortation à optimiser au maximum les réelles potentialités dont ils se prévalent, mais qui n’ont pas été, pour une raison ou une autre totalement extériorisées.


Alors, une première preuve tangible à l’occasion du prochain match de championnat face à l’EST ? C’est, du moins, tout ce qu’escompte le fidèle public marsois.


 


Wahid SMAOUI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com